jeudi 26 janvier 2012

LNPN: Vernon continue d'être oubliée

La CNDP a décidé le 5 octobre de lancer une expertise complémentaire visant à déterminer la nature et le coût des aménagements qui pourraient permettre au réseau actuel de proposer les mêmes dessertes (c’est-à-dire le même nombre de relations possibles à l’heure de pointe entre les différentes gares) que prévues par le projet LNPN mais sans les objectifs de temps de parcours assignés à cette dernière. L'étude vient d'être présentée à Rouen lundi dernier (toutes les infos sur le site du debatpublic-lnpn).

Cette étude montre une fois de plus que tous les usagers normands situés entre Vernon et Oissel ne sont pas pris en compte.

En effet, que ce soit dans le dossier de RFF ou celui-ci, les trains circulant sur la ligne classique entre Rouen et Vernon pour relier Paris sont condamnés à être ralentis une fois de plus.
Le graphique des temps de trajet de ce dossier est clair : entre la situation actuelle et celle avec LNPN (complète ou remaniée), Vernon s'éloigne de Paris ET de Rouen. C'est la seule gare pour laquelle les temps de trajet augmentent : perte des trains directs vers Paris et ainsi allongement des temps de parcours de 4 à 6mn. De plus les trains vers Rouen perdraient également 6mn à Val-de-Reuil pour laisser passer les trains rapides Paris-Rouen.
Nous ne pouvons pas croire que les décideurs envisagent un aussi triste avenir pour les usagers de la ligne Vernon-Rouen.

Pour rappel : Vernon est la 2e gare de Haute Normandie pour son trafic vers Paris. Vernon est la gare d'accès au 2e site touristique normand (600 000 visiteurs/an à Giverny). Vernon a un fort potentiel de développement.

L'agglomération de Vernon (la Cape, 50 000 habitants) ne peut être traversée par les 2 branches de la LNPN et en plus subir une telle dégradation de transport.

Des solutions existent certainement : à commencer par garder certains trains sans arrêt à Mantes-la-Jolie.
Et étudier l'option de raccordement de la ligne LNPN à l'Est de Vernon et non pas à l'Ouest comme le préconise ce dossier. Ce dernier ne tient pas compte du possible déplacement de la gare actuelle vers la caserne Fieschi avec création de voies terminus pour les trains franciliens afin de désencombrer les voies vers Rouen.
La connexion de la LNPN à l'est de Vernon, peut-être un peu plus difficile à tracer, éviterait la double saignée de la ligne sur le territoire de la CAPE, tout en empêchant les conflits omnibus-directs. De plus, les 4 voies à partir de Vernon sont déjà là ...

Vernon, tout comme Evreux, Rouen, Caen, Le Havre, Bernay, Lisieux, Cherbourg ... doit pouvoir profiter de la LNPN. Vernon doit aussi avoir la possibilité de s'en servir pour son développement. Vernon ne doit pas être sacrifiée !


Pour cela il faudra encore nous battre car il semble que malheureusement, comme dans d'autres projets, beaucoup préfèrent enterrer ceux de Vernon...

10 commentaires:

En mémoire du passé a dit…

C'était couru d'avance quant à la décision. En Normandie Vernon n'est plus rien. C'est désolant.
Et bien évidemment dans ce projet, rien sur le forfait grande ligne. Les bouseux vernonnais vont continuer à payer pour améliorer les transports des autres.
IL N'EN EST PAS QUESTION. PAS DE LNPN A VERNON PLUS DE FORFAIT GRANDE LIGNE.
Pour inverser les choses, il n'y a plus que deux solutions : la justice ou la violence (c'est malheureux à dire mais c'est la triste réalité).

totof27 a dit…

Bonjour,
Cette analyse complémentaire c'est du grand n'importe quoi. Le projet de la LNPN doit être mis en place le plus rapidement possible et non pas une version "low cost" hors de prix et qui n'apporte aucun bénéfice pour la région en général et pour vernon en particulier.
Restons vigilant

Anonyme a dit…

Bon, c'est mal embarqué pour nous ... Concrètement, on peut faire quoi pour leur faire entendre raison et défendre nos intérêts ?

Yann a dit…

Pages 19 et 20 : Vernon est LA SEULE gare qui voit ses temps de parcours augmenter ! Le mieux pour nous ne serait-il pas de voir ce projet tout simplement abandonné ? Il faut se réveiller maintenant, car nous sommes bien partis pour perdre 18 mn par A/R !

VTV a dit…

pour défendre nos intérêts:
- être présents lors des prochaines étapes du dossier.
- convaincre la SNCF et la région Haute Normandie d'avoir des trains Normands même sur la ligne classique et donc sans arrêt de Vernon à Paris.
- convaincre nos élus d'être avec nous...
Mais pour cela, il faut que les usagers se bougent aussi! VTV existe mais nous ne pourrons pas faire bouger les lignes sans montrer que les usagers sont nombreux et vigilants.
A bon entendeur...

stephadc a dit…

Attention !!!!!La vitesse des trains est réduite avec les conditions climatiques .120 Km/h Prevoir des retards de 10 mn .

Mickaël a dit…

Quelqu'un sait il si nos élus ont l'intention de faire quelque chose ? Visiblement ceux des autre villes et territoires font un lobbying intensif pour défendre leurs intérêts qui sont malheureusement souvent concurrents des nôtres. Comment faire pour que cela soit le cas pour Vernon également ? Si nos élus ne font rien et n'ont aucune ambition pour leur territoire la cause est perdue d'avance. Y aurait il un moyen de les solliciter pour qu'ils fassent un compte rendu périodique de leurs actions sur ce sujet à l'association VTV ? Qui plus est il y a des élections législatives en 2012 et municipales en 2014. Quelqu'un a t il une idée d'un moyen de faire jouer la "concurrence" des différents candidats sur ces problématiques de desserte ferroviaire de notre territoire ?

VTV a dit…

@Mickaël: Nous allons faire un point dans un futur post sur les différentes interventions des élus, et des associations au cours du débat sur Vernon.

Anonyme a dit…

Excellente nouvelle, Vernon deviens un babelwed, Monsieur Miraux les à acceuillis en masse, N'Guyen Than créer les livret de famille, ou c'est un peu normal, mettre un TGV pour des Vernonnais qui fraude le train en masse. Vernon 23% de chômage, les bars sont ouvert pour le PMU et le café, bref Vernon est en déclin, alors continuer de la détruire, je suis heureux d'être parti de la bas. Et je ne vois pas en quoi ça changerais. Vernon est une ville de cas-sociaux, de politique endormis. C'est évident qu'il faut laisser les pauvres dans leurs coins, Vernon n'est plus une ville riche. On paie plus pour les pauvres.

Anonyme a dit…

@Mickael: Vous vous douter bien que si Franck Gilard n'a rien fait depuis son élection en 2002, c'est pas en 2012 qu'il fera mieux. Regarder c'est intervention à l'assemblée, à part parler UMP, des mérites de Sarkozy, il ne parle pas des Andelys son ancienne commune, ni de Vernon, Gaillon, alors oui c'est sûr avec N'guyen, Miraux, Lecornu, Gilard, aucun espoir dans l'avenir. le député François Loncle à réussi à obtenir un arrêt TGV entre Val de Reuil et Louviers. Désormais la ligne LGV s’arrêtera à Mantes car le gouvernement estime que ce projet n'est pas encore ficelé, et qu'il comporte beaucoup d’opposant à un projet de législative et non à un projet utile, car il faut l'admettre 12 à 14 milliards d'euro pour faire gagner 15min à Rouen, 20min au Havre avec des train à 250km/h, ce projet à été la risé aux États Unis pour les dépenses inutiles.
@anonyme: Vernon est certes une ville qui a perdu de son charme en 15ans, c'est vrai c'est moins bourge qu'avant, c'est plus jeune, donc plus bruyant. Par contre beaucoup de gens payent leurs abonnements, mais je suis d'accord que le TGV augmentera le coût du trajet et c'est pas bon pour l'économie des Vernonnais.