mercredi 22 octobre 2008

Changeons de rythme !

Lundi 20 octobre,
Gare de Vernon, entre 17h et 20h

Ce lundi soir, la SNCF communiquait à la Gare entre 17h et 20h sur le projet du cadencement qui devenait quasiment officiel avec la distribution prématurée de la grille horaire qui sera appliquée dès le 14 décembre. Alors que le projet ne sera définitivement adopté que le 3 novembre prochain par la Région Haute-Normandie, la Région Basse-Normandie, le STIF et la SNCF, il pouvait sembler en effet incongru de la part de la SNCF de communiquer bien avant que le STIF ne soit finalement favorable lui aussi à cette grille horaire, comme nous en avons eu des échos lors de la dernière réunion du Comité de pilotage à Rouen le 10 octobre dernier...

La grille horaire distribuée ce lundi soir est strictement identique à celle que nous connaissons depuis la mi-juillet : aucune des propositions pragmatiques et raisonnables que les vernonnais réclament ne figurent concrêtement sur cette grille. Il semblerait cependant que des ouvertures seraient possibles notamment sur un train le matin, peut être pour le train de 8h03, ce train ayant en effet de nombreux impacts professionnels et surtout périscolaires. Nous en sauront plus le 3 novembre prochain, lorsque le STIF aura accepté et modifié la donne, notamment dans le Mantois.

Les journalistes du Paris-Normandie et du Démocrate étaient également présents. Vous pouvez du reste consulter et réagir aux articles du Paris-Normandie en postant des commentaires sur leur site :
Sur la forme, de nombreux usagers descendant des trains du soir (17h30, 18h10, 18h50 notamment) étaient présents et très remontés : la Directrice des lignes Normandes, Mme Le Hire, a été notamment la cible d'une vive altercation avec quelques usagers excédés et profondéments impactés par ce projet de nouvelle grille horaire. D'autres usagers n'hésitaient pas à hausser un peu plus le ton pour exprimer leurs impacts personnels et finalement très partagés par les 3500 autres abonnés de la ligne à Vernon ! Enfin, certains n'hésitaient même pas à affirmer qu'il y aura des actions de blocage si la grille n'est pas réaménagée.

Tout cela est bien confus, navrant et bien inquiétant : l'association Vernon Train de Vie comprend parfaitement la colère des usagers puisqu'elle la relai, mais il n'est pas nécessaire d'en arriver à de tels propos et extrêmités. Nous construisons depuis maintenant un mois un dialogue et un projet de réaménagement de ce projet de cadencement qui, s'il est bien ficelé, pourrait apporter de nombreux avantages aux usagers de toute la ligne, et pas exclusivement qu'aux seuls rouennais...

Nous regrettons les heurts et les altercations qui sont à mettre sur le dos de la colère après une longue journée de travail : ces faits mettent à mal tout le processus de concertations que l'association tente d'établir avec les différents acteurs (Région, SNCF, élus).

D'autre part, en tant qu'usager et en tant que membre de l'association Vernon Train de Vie, je dois exprimer au nom de l'association notre plus vive inquiétude quant aux éventuelles actions de blocage de la ligne : jamais l'association n'encouragera de telles actions qui sont très dangereuses, inutiles et illégales. Avec la configuration en courbe de la gare de Vernon, ne tentez pas de mettre votre vie en péril pour ce projet. Comme disait Malraux : "La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie".

Nous demandons ainsi aux usagers de continuer à dialoguer et à construire au travers de leur association : nous poursuivons nos actions de concertation, nous demandons notamment à rencontrer le plus rapidement possible le Directeur inter-régional de la SNCF ainsi que la Directrice des Lignes Normandes. Nous allons également nous rapprocher des autres associations d'usagers (notamment Gaillon et Bonnières) afin de travailler ensemble sur un projet dont les intérêts communs ne sont pas si éloignés de l'intérêt général...

2 commentaires:

Alex a dit…

Merci pour les liens vers les articles Presse. Intéressant d'apprendre qu'en fait, ils vont tester les lignes, voire comment ça se passe et que vraisemblablement d'ici 2010, il n'y aura pas de modification significative. Personnellement, peu m'importe que les trains soient directs ou qu'il y ai un arrêt à mantes. Ce qui m'ennuie, c'est qu'il y a peu de trains !! Le matin, entre 7h30 et 8h00, on va se bagarrer pour monter dans le 7h42. Et le soir, faire partir toutes les heures, des trains avec 3 mn d'intervalle, c'est pas extra. Mes horaires ne sont pas fixes, ce qui compte avant tout, c'est de pouvoir rentrer chez moi.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Vous avez raison de préciser que les actions de blocage de la ligne sont dangereuses. Outre le faite que les contrevenants mettent leurs vies en danger, ils s'exposent à des poursuites judiciaires ! En effet la SNCF dépose systématiquement plainte, et les personnes poursuivies auront à payer une amende pénale de 150 € plus des dommages et intérêts à la SNCF. Si les contrevenants refusent cette peine, ils seront jugés en correctionnelle avec inscription au casier judiciaire.

Rappelons que 15 lycéens ont été condamnée en 2006 à payer 150 € d'amende plus 4755 € de dommages et intérêts à partager entre les lycéens, suite au blocage des voies dans le cadre des manifestations anti-CPE.