mercredi 7 novembre 2018

Que ça ne veut pas...

Voici un message de la SNCF résumant la situation catastrophique d'hier soir:
Ce message pour vous informer des difficultés de circulation que nous avons rencontrées hier soir, mardi 06 novembre 2018 :

o   Suite à un bagage abandonné dans le train TER 850004 (départ de Rouen à 16h07), ce train a été limité en gare de Mantes la Jolie et de ce fait a retenu 8 trains en ligne de 17h00 à 17h30, engendrant des retards de 6 à 37mn,
o   Une panne de la locomotive du train 3317 à 18h15, en raison d’une insuffisance de traction, nous a contraint à limiter ce train en gare de Houilles avec une prise en charge des voyageurs dans le train 3353 à destination de Cherbourg. Cet incident a impacté 57 trains (rétentions ou détournements des trains par le groupe VI) dont 14 trains INTERCITES et TER, avec des retards allant jusqu’à 94 mn.
o   De plus, à partir de 19h15, un heurt d’une personne en gare de St Etienne du Rouvray (avant Rouen) par le train 3125, ligne Paris- Le Havre, a entrainé un arrêt des circulations sur toutes les voies. La reprise du trafic normal a pu être effective à partir de 21h00. Au total, 32 trains ont été impactés dont 16 INTERCITES et TER, entrainant des retards jusqu’à 120mn.

Il faut ajouter que certains trains comme le 13119 étaient en rame courte et que de nombreux passagers ont eu 2h de trajet debout...

20 commentaires:

Anonyme a dit…

Oui, ils s'empressent de mettre en avant tout ce qui pourrait être de la responsabilité des autres ou de personne, le moindre jour où ça arrive. Mais les trains courts ou qui quittent le dépôt en retard ne doivent pas être oubliés en mettant en avant les phénomènes extérieurs qui se sont produits une fois, par alignement des planètes... A l'échelle des problèmes quotidiens, c'est une poussière...
Ce sont les demi trains et les conditions de voyage qui en découlent qui rendent les retards si épuisants et révoltants.

Ce soir, 17h28 parti à l'heure !
portiques activés, nombreux fraudeurs passés par le tunnel et directement installés en premiere comme tous les jours MAIS des contrôleurs actifs !! Et pas seulement en queue de train ! Les fraudeurs (souvent prompts à s'en vanter, à très haute voix) sont alors partis se cacher... Vont ils sortir le portefeuille pour la première fois de leur vie ?

Et les portiques... Tout le monde sait qu'il y a un autre passage... Quand va cesser l'imposture ? Les 4 ou 5 agents qui bavardent dos aux voyageurs près des portiques ne pourraient pas se rendre utiles ? C'est quasiment 5 temps pleins, on peut en faire des choses utiles avec ça, en théorie. Une affectation leur a-t-elle été donnée, des consignes adaptées? Le budget n'est à nouveau pas le véritable problème...

Anonyme a dit…

Et dans le 13119, contrôles à bord. Certes, ils font leur boulot mais rétorquer à tout le monde que nous payons un billet 'juste' pour aller d'un point A à un point B, de qui se moque-t-on? La SNCF ne serait vraiment pas responsable si un drame survenait à cause de ces maudits trains courts? Juste parce que leur "service" c'est uniquement nous transporter du point A au point B?

Anonyme a dit…

Comme toujours ce n'est pas la faute de la SNCF.
Ce sont les circonstances qui ont fait que notre soirée à été pourri.
Pourquoi depuis la rentrée nous avons autant de trains courts.
4 mois de grève + 2 mois de vacances ne vous suffisent pas pour réparer nos trains.
REMBOURSEZ NOS PARCOURS DE MERDE. ET TOUT DE SUITE…….

Anonyme a dit…

Le 13104 de ce matin demi train arrivé avec 15 minutes de retard, aucune excuse, aucune explication. La faute de BFMTV, je suppose.
La région doit prendre des mesure financières contre ces escrocs. La part optionnelle du contrat TER n'a certainement pas à être payée.

Anonyme a dit…

ce matin problème d'alimentation électrique, 45 minutes de retard... La faute aux feuilles mortes probablement, mais aucunement à l'incompétence journalière de ceux qui nous transportent, cela va de soi. il n'y aurait pas le syndiqué de service de disponible pour nous expliquer que c'est de la faute des autres?

Anonyme a dit…

Dernièrement, je suis plus confortablement installé dans un RER C que dans nos trains Normandie... Pourtant, je paie 4 fois moins cher le Navigo... Cherchez l'erreur...

Anonyme a dit…

Et quelqu'un sait si la suppression du 18h24 va encore durer longtemps ou si la SNCF a juste envie de faire varier les plaisirs? Parce que même en unité double, le 18h30 c'est compliqué...

Anonyme a dit…

Ca promet :
https://www.paris-normandie.fr/actualites/economie/transports/transports-dix-allers-retours-quotidiens-supplementaires-entre-rouen-et-paris-d-ici-2020-PM14098373

VTV a dit…

Concernant les horaires 2020. Rien n'est encore figé à ce jour. Les négociations entre Normandie et IdF sont toujours en cours.
Cela dit, la Région a déjà annoncé que le nombre de train en circulation allait augmenter de 20% sur l'ensemble de la Région et fortement entre Paris, Vernon et Rouen (comme indiqué sur l'article du PN). Mais c'est toujours dans les détails qu'il faut être attentif: les arrêts, la pointe, le soir, le weekend… Nous en saurons plus dans 1 mois mais suivons le dossier de près avec la Mairie de Vernon.

Anonyme a dit…

Et Pécresse est intervenue apparemment pour garder TOUS les arrêts à Mantes-la-jolie... Nous sommes attentifs mais il y a des choses qui sont dejà décidées, et sans les Normands...

Anonyme a dit…

La sncf incapable de faire son travail depuis plusieurs années sur notre ligne va faire circuler plus de trains? Ils vont être obligés de couper nos trains en 4 plutôt qu'en 2 au bout de 2 mois...

Anonyme a dit…

17h28 demi-train ce soir. On a déjà eu droit au train annulé vendredi dernier, géré "à la sncf" comme d'habitude puisque les voyageurs à destination de Rouen ont été invités à changer de train alors que les autres ont attendu 1/2 heure avant d'avoir l'info de l'annulation histoire d'être sûr qu'on ne se dépanne pas avec le 17h53.
Et toujours pas de conséquences pour la sncf.
Bras cassés...

Franck a dit…

Bonsoir,

Avant toute chose, je précise que je n'interviens pas pour polémiquer, seulement pour échanger.

Je voudrais réagir au message posté le 9 novembre à 18h06.

Vous dites que Valérie Pécresse est intervenue pour que TOUS les arrêts à Mantes la Jolie soient conservés. Sauf votre respect, j'ai envie de dire heureusement ! Il faut savoir qu'il y a près de 18.000 voyageurs/jour à Mantes la Jolie, dont 80 % prennent les trains directs. Reporter les voyageurs de Mantes sur les trains omnibus, comme il a été entendu, est impossible. Ces derniers sont pleins à partir d'Épone. Il serait donc impossible pour les voyageurs des gares suivantes de monter.

J'ai discuté récemment avec un Normand qui se plaignait que lorsqu'il arrivait peu de temps avant le départ de son train, il lui était impossible de trouver une place assise. Elles étaient toutes prises, pour beaucoup par des voyageurs de Mantes. J'entends bien la grogne légitime des Normands, que la suppression d'arrêts en Ile de France permettrait d'avoir des places assises et un gain de temps sur le trajet. Mais comment faire ? Si vous avez une solution, je suis preneur...

Franck Vice-président du Comité de l'ouest francilien

Anonyme a dit…

"Si vous avez une solution, je suis preneur... "
Faire (vraiment ;) ) payer un forfait à ceux qui prennent les trains directs depuis Mantes par exemple cela permettrait de financer les trains en question...

Anonyme a dit…

Bonjour,
les gares accueillant beaucoup de voyageurs sont parfaitement légitimes à disposer de trajets directs, que ce soit Rouen, Vernon ou Mantes. La région Normandie, les normands donc, vont payer pour un service ter.
La question financière existe réellement, si les usagers de Mantes prennent des trains financés entièrement par la région Normandie, ce n'est sans doute pas aux usagers de payer directement, mais à la région IDF de compenser auprès de la région Normandie. En espérant évidemment qu'IDF jouera le jeu et ne paiera pas une simple obole, sinon cela signifiera que les normands paieront les trajets des mantais...

Franck a dit…

C'est exactement ce qui se fait : la région Ile de France paye la Normandie pour que les trains Normands s'arrêtent à Mantes la Jolie. Une somme important de l'avis même d'Ile de France Mobilité.

Franck Vice-président du Comité de l'ouest francilien

Anonyme a dit…

Monsieur le "Vice-président du Comité de l'ouest francilien"...


Pourriez-vous nous éclairez sur:
1) le montant de cette "somme importantE"
2) son rapport vis à vis du financement Normand
3) l'évolution de cette somme lors du dé-zonage du pass navigo

Si la somme est si importante que cela, pourquoi ne pas l'employer à acheter et financer des trains directs au départ de Mantes la Jolie ;)

Anonyme a dit…

J'avoue ne pas très bien comprendre cette agressivité vis-à-vis d'autres usagers du train. Je ne pense pas que nos problèmes viennent principalement des autres usagers.
En cause, je verrais plutôt la glorieuse sncf, incapable de fournir une prestation conforme, soit des annulations, soit des demi-trains, soit des retards. Et on peut cumuler demi-train et plus de 20 minutes de retard comme dans le 13104 de ce matin pour lequel on a même pas eu droit à un message d'excuse pour le retard (pas de message pour l'absence d'un demi-train, on avait déjà remarqué), c'est dire à quel point les usagers sont des éléments important du transport ferroviaire normand... Inutile en plus d'en parler au personnel de bord, sauf à être prêt à entendre une analyse politique super étayée sur les hautes sphère, c'est bien sûr à cause du gouvernement (quand c'est pas la faute de bfmtv) si on a des demi-trains...

Vince a dit…

Trouver des solutions n'est pas de notre ressort. Et heureusement, car nous en serions bien incapables (malgré ce que certains disent ici ou ailleurs, la logistique - la vraie, pas celle de la SNCF - , c'est un métier).
Cependant, il est légitime, à mon avis, de souligner qu'une bonne partie de nos problèmes de remplissage de trains vient de la gare de Mantes. Personnellement, je serais ravis de voir disparaître l'arrêt de Mantes, ainsi que ceux de Bonnières et Rosny pour avoir plus de chance d'avoir une place assise en rentrant le soir, éviter une cohue lors de l'annonce du train à quai (annonce tardive, dans pas mal de cas...), etc.
Par ailleurs, la solution est peut-être en cours, avec l'extension du RER E.

Anonyme a dit…

Je ne veux pas faire mon grincheux antédiluvien, mais la SNCF est l'opérateur unique pour la gestion des trains (pour l'instant). Donc, si le service ferroviaire n'avait pas été découpé en "appartements" personne ne trouverait à redire sur l' origine géographique des usagers des trains.
Je trouve étrange cette ségrégation entre les TER, les IC, etc....
Même ligne,mêmes gares, mêmes trains, mêmes retards....
J'aimais bien l'époque où l'on montait dans un train en se fichant bien de savoir s'il était normand, parisien, ou martien. Et à cette époque, c'était déjà le contribuable qui les achetait !!!!