jeudi 1 juillet 2010

Nouveau record : 7h de retard !

Un nouveau record est tombé ce mardi 29 juin 2010 sur notre ligne : plus de 7h de retard sur tous les trains au départ de Paris à partir de 19h50 ! Oui, vous avez bien lu : 7h de retard, les usagers du 19h50 en direction du Havre sont arrivés à Rouen vers 4h15 du matin ! Incroyable, inimaginable, et pourtant cela existe, c'est en France, en Haute-Normandie, en 2010.

Nous avons reçu de la part de la Direction des Lignes Normandes SNCF un simple communiqué disponible du reste partout dans les grandes gares de la ligne (PSL, Vernon, Rouen), dont voici le contenu :

Une coulée de boue et la chute d’un arbre ont perturbé la circulation sur l’axe Paris-Rouen-Le Havre

Une coulée de boue sur les voies provoquée par une rupture de canalisation entre Rouen et Le Havre a perturbé le trafic entre 11h et 14h30

La rupture d’une canalisation d’eau, vers 11h du matin, à proximité des voies ferrées entre Malaunay et Barentin (en dehors des emprises ferroviaires), a provoqué une coulée de boue qui a eu pour conséquence l’interruption totale des circulations ferroviaires dans les 2 sens de l’axe Le Havre-Rouen-Paris entre Malaunay et Barentin jusqu’à 12h30.

A 12h30, après intervention des agents de maintenance de la voie, la circulation des trains a repris à vitesse réduite sur une seule voie (sens Rouen-Le Havre). Dès 14h50, la circulation des trains a été rétablie sur l’autre voie (sens Le Havre-Rouen) à vitesse limitée après que les agents de maintenance aient maîtrisé l’écoulement d’eau.

Cet incident a impacté le trafic Intercités et TER retardant 10 trains de 30 minutes à 1 heure. Des autocars ont été mis en place pour acheminer les voyageurs se rendant au-delà de Rouen. En particulier les conséquences sur les trains Intercités ont été les suivantes :
  • 3109 (départ 12h50 de Paris St Lazare) : retard 42 mn à l’arrivée au Havre
  • 3115 (départ 14h50 de Paris St Lazare) : retard 33 mn à l’arrivée au Havre
  • 3118 (départ 13h03 du Havre) : retard 1h09 à l’arrivée à Paris St Lazare
  • 3120 (départ 14h03 du Havre) : retard 35 mn à l’arrivée à Paris St Lazare
  • 3107 (départ 10h50 de Paris St Lazare) limité à Rouen et acheminement des voyageurs jusqu’au Havre par autocar
  • 3116 Origine Rouen (voyageurs transportés par autocar entre Le Havre et Rouen)

Un arbre tombé sur la caténaire à 20h30 entre Rosny et Bonnières a provoqué des perturbations toute la soirée et dans la nuit

Aux environs de 20h30, un arbre situé un talus riverain des voies (à environ 15m), est tombé sur la caténaire entre Rosny et Bonnières. Les branches obstruaient les deux voies. De ce fait, la circulation des trains a été interrompue dans les deux sens entre Paris et Le Havre. L’intervention rapide des agents de maintenance, pour tronçonner et évacuer cet acacia de 40 cm de diamètre et de 20 m de haut, a permis de dégager une voie dès 23h et l’autre voie à 1h40 cette nuit.

La chute de cet arbre sur les installations SNCF a eu également pour conséquence un dérangement sur les installations de sécurité à Vernon. Les trains ont de nouveau été immobilisés pendant 1 heure, en raison de la vérification de ces installations.

Cet incident a fortement retardé 7 trains Intercités et 2 TGV, les retards à l’arrivée étant compris entre 3 et 6 heures. En particulier les conséquences sur les trains Intercités ont été les suivantes :
  • 3132 (départ 19h13 du Havre) : retard 3h30 mn à l’arrivée à Paris St Lazare
  • 3133 (départ 19h50 de Paris St Lazare) : retard 6h à l’arrivée au Havre (Train terminus Rouen et transbordement des voyageurs dans le TGV n° 5439)
  • 3134 (départ 20h03 du Havre) : retard 5h20 mn à l’arrivée à Paris St Lazare
  • 3137 (départ 21h20 de Paris St Lazare) : retard 4h10 mn (Train terminus Mantes et transbordement des voyageurs dans le train n° 13125
  • 13125 (départ 20h20 de Paris St Lazare) : retard 5h30 mn
  • 13128 (départ 19h12 de Rouen) : retard 6h
  • 13129 (départ 23h50 de Paris St Lazare) : retard 3h

La cause de ces retards n'est pas imputable à la SNCF puisqu'il s'agit d'une coulée de boue entre Rouen et Le Havre et de la chute conjuguée d'un arbre sur les caténaires entre Mantes et Vernon qui sont à l'origine de l'arrêt de toute la circulation sur la ligne. Cependant, la SNCF a été complètement dépassée par la gestion de cet incident : la cellule de crise n'a pas été ouverte en de telles circonstances exceptionnelles, les usagers ont été quasiment laissés pour compte sur les quais non sécurisés de Rosny notamment, un service de cars de secours n'a pas été mis en place dans l'urgence, le ravitaillement des voyageurs a été catastrophique, et le tout sans aucune information ou presque...

Vernon Train de Vie a reçu de nombreux témoignages sur cet incident . Je ne peux que vous encourager notamment à lire le commentaire d'un usager Rouennais, présent dans le 19h50 et qui est arrivé à Rouen vers 4h15. Son témoignage est édifiant et reflète parfaitement l'absence totale de gestion de cette crise par la SNCF.

Nous avons atteint le fond.

La semaine prochaine Vernon Train de Vie va rencontrer le président du Conseil Général de l'Eure, Jean-Louis Destans, ainsi que le président du Conseil Régional de Haute-Normandie, Alain Le Vern. Nous ne manquerons notamment pas de leur citer ce triste soir du 29 juin et de demander à nos élus qu'ils réclament expressément à la SNCF des excuses, un dédommagement financier conséquent à tous les usagers et surtout un retour à la normal sur cette ligne Paris / Vernon / Rouen / Le Havre.

Faut-il demander à Sarkozy ? Au pape ? La haut ? Faut-il que le Président de la SNCF soit bloqué lui aussi plus de 8h entre Paris et Rouen pour que la situation redevienne normale ? Nous ne savons plus où nous adresser...

La situation de ces dernières semaines est catastrophique, pire même qu'aux mois de novembre et décembre dernier.

Allo, il y a quelqu'un ? Au secours !

18 commentaires:

Anonyme a dit…

il nous reste quoi comme option à nous, pauvres voyageurs pris en otages ?
La désobéissance civile et surtout commerciale mais en MASSE !

Anonyme a dit…

Mardi soir le retour pour la Normandie fut effectivement difficile suite à la rupture électrique !

Voici mon périple : ce soir là j'hésite entre 2 trains au départ de st Lazare : 20h20 ou 21h20 ? puis dans un moment de lucidité ou d'intuition, je décide de partir du bureau pour prendre le premier (avec ce train j'arrive à temps pour un "vrai" dîner !)

Départ du train à l'heure, ralentissement du train avant Mantes .je me dis rien d'alarmant, puis à Mantes le train met plus de temps que d'habitude pour repartir.

bizarre ... pourquoi on ne part pas? c'est peut être les ralentissements du tunnel ?

Puis l'agent nous annonce un incident sur le voie et un retard indéterminé .. et là je me dis je téléphone pour prévenir ou pas? on va attendre un peu..

... les minutes passent , bon cette fois je téléphone

... les minutes passent, les portes sont ouvertes les voyageurs attendent et nouvelle annonce, on va peut être repartir ? et non !! L'agent nous indique un problème électrique et nous précise qu'il y a des bouteilles d'eau à disposition sur le quai!

..de l'eau ?? sans douter des intentions de la sncf en ces températures, je me dis que c'est de mauvais augure ! Je range tout et décide d'aller sur le quai
et je vais chercher ma petite bouteille proposée et bienvenue :)

Il y a beaucoup d'agents sncf et ferroviaire, j'en ai jamais vu autant ! toujours mauvais signe ça doit être grave !

Le TGV de Marseille est aussi à quai, on se sent moins seul ! intérieurement je me " console égoïstement" et me dis ok c'est vraiment pas pour ce soir le diner sympa mais les voyageurs à destination du havre eux sont loin d'arriver chez eux !

je demande à un agent dans combien de temps nous allons repartir, il sait pas il peut pas s'engager sur un délai.. bla bla ok je comprends ! je demande à un autre plus tard s'il y a du nouveau? non rien et lui demande si à son avis je gagnerai du temps à demander que quelqu'un vienne me chercher à Mantes pour rentrer à Vernon ?? et là waaouh il me répond : " oui, sans voir être désespérant !" je reprends texto ces propos !

retour donc à Vernon en voiture !
avec d'autres "naufragés" de Vernon ! Merci à cet agent sncf pour cet avis éclairé !

Anonyme a dit…

Et hier soir, celà n'a pas été la galère. Le 17h30 qui part de St Lazare à 18h45 soit avec 1h 15 de retard. Au départ, ils nous ont dit attendre le conducteur puis au départ le retard était dû à un problème au Batignolles. Nous devons donc devinez la vérité. Et puis pratiquement aucune excuse de la SNCF, le chef de bord préférant annoncé aux gens qui n'avaient pas de billet de leur signaler à leur passage. Avec 1h 15 de retard c'est du n'importe quoi. L'hiver, il fait froid les trains sont en retard, l'été il fait chaud les trains sont en retard et le reste du temps ces messieurs dames sont en grève, en RTT ou en vacances.........
Sarkozy (si il a encore une quelconque autorité dans ce pays ce dont je doute) devrait viré Bussereau et Pépy pour incompétence. Et le nouveau PDG de la SNCF devraient viré Bonnepart et Le Hire pour incompétence. Et ainsi de suite. Devant autant de dysfonctionnement , c'est par en haut qu'il faut commencer par faire le ménage.

totof27 a dit…

bonjour,
une bonne nouvelle !
la circulation sous le tunnel entre bonnières et rosny est normale ... enfin
Hier soir c'était pas triste sur le 17h30 ... tout simplement transformé en 18h50. Il semble que ce gros retard est du à des problèmes aux batignoles. En y regardant il y a encore de gros travaux sur cette zone de garage.
bon courage à tous

Chris a dit…

Ce même retard de 7h et ces mêmes conditions de (non) prise en charge des voyageurs se seraient produits sur le TGV Paris/Lyon, tous les journaux papier, radio et TV en auraient parlé dès le lendemain et tout le monde se serait insurgé contre cette situation anormale...!

Mais là s'agissant des ploucs et autres bouseux qui rentrent dans leur cambrousse dans leurs trains pourris roulant sur des voies pourries, tout le monde s'en bat les flancs ...!

La Direction des Lignes Normandes va-t-elle recevoir un autre award pour ce nouvel exploit ??

Ah mais attendez un peu....pendant que j'écris ces lignes je suis en train de consulter le listing des "chiffres retravaillés" communiqués par la SNCF et je vois que...que..bah que tout va bien sur notre ligne en fait !!!??
C'est écrit là, noir sur blanc, sur le "Listing des Retards à plus de 2h00 Excluant les Trains Supprimés, les Problèmes d'Exploitation, les Réductions de Personnel, les Grèves, les Conditions Météo, les Actes de Maveillance et les Arbres qui Tombent" : 29 juin = circulation normale !!

Bah alors..!?? Arrêtez un peu de râler pour rien !!

Anonyme a dit…

ouaahhh
Bonjour,
merci d'avoir pris en compte mon témoignage
il est vrai j'en parlais hier avec une collègue (de train) et l'on a vraiment du mal à s'en remettre
Vivement ce we

par contre pas de nouvelle de pas mal de monde, Lost ou les disparus de la ligne P/V/R/H

çà en est inquiétant quand je vois certains démissionner autour de moi
le travail ne nous stress pas plus, ce sont bien les transports et plus particulièrement la sncf,
on en arrive à prendre le train surtout le soir avec la boule au ventre, çà deviens vraiment grave

Vous avez pu remarqué que je ne rempli pas le bulletin de retard çà ne sert à rien je risquerais avec d'autre de rentrer dans le livre des records

ce matin toujours aucune communication, je ne demande rien, juste qu'une petite phrase, je sais pas moi un clin d'oeil histoire de nous dire oui la sncf a fait son possible et ne nous a pas oublié....

l'été s'annonce chaud, très chaud, trains supprimés avec ces horaires, mais alors ceux qui vont succombé à la chaleur alors là !!!! surtout que c'est le retour de ces bétaillères

@ l'auteur du blog, qui êtes si actif et influent, d'abords merci pour votre travail
Pourriez vous voir s'il est possible d'ajouté dans le fameux compte rendu de retards affiché en début de mois une ligne avec ceux de 18h50 voir 19h30 ou 19h50 parce que voir 91 % au niveau ponctualité me donne bien plus de cheveux blanc que les retards que nous subissons
Merci par avance

Aller bon courage à tous
Tif

VTV a dit…

Tif, si vous souhaitez ajouter votre compteur des retards à ceux déjà existant, vous êtes le bienvenu !
Transmettez nous votre rotation habituelle et disons, vos retards cumulés à chaque fin de semaine et nous mettrons votre compteur à jour.

Toutes les bonnes volontés sont plus que bienvenues !

Anonyme a dit…

Je ne comprends pas. la sncf c'est pas les cheminots? Quand on dit que c'est la faute des la sncf, les cheminots ne se sentent par concernés. Ils ne se sentent pas responsables et même , eux aussi, victimes.
Les cheminots ne sont jamais responsables de nos galères?

Le première chose qu'il faudrait faire ce serait d'avoir le courage d'utiliser certains mots. Le cheminot n'est plus un mythe!

Anonyme a dit…

c'est la faute des cheminots pas la faute de la sncf. Dire que c'est la faute de la sncf, c'est dire que c'est la faute à personne. Alors autant rien dire.

stephadc a dit…

@anonyme : "et la marmotte".....
Dis nous donc en quoi les cheminots sont responsables de cet incident selon toi ?

Sérieusement , il y a effectivement eut un incident aux installations , mais il y a peu de chance d'avoir une relation de cause à effet avec l'arbre !
Les installations permettant de circuler à contre sens sont tombées en panne dès qu'ils ont voulu refaire rouler des trains!
Ainsi les signaux se sont éteints et les postes (Vernon et Mantes) ont perdu le contrôl des aiguilles !
Les problèmes de signalisation sont courants depuis la mise en place de ces installations , il va falloir que RFF se penche sur la question rapidement !
Pour le service de substitution avec des cars , je n'ai pas eut confirmation de mes infos encore , mais cela ne devrait pas tarder !

Anonyme a dit…

Un vrai scoop! Un cheminot vient de nous dire que ce n'est pas faute des cheminots!
Pas la peine d'argumenter ils ont été formatés pour manetter et dire que c'est pas de leur faute. Mais attention! pas les deux en même temps.

Anonyme a dit…

Dans une étude sur la région paca, il a été établi que 80% des suppressions de trains était du à des "mouvements sociaux". C'est le language correct pour dire que les cheminots de base sont responsables de la suppression de ces trains.

Il est donc important de chercher l'origine HUMAINE de nos problèmes. Et de ne pas se contenter d'explications simplement matérielles. Derrière une panne ou une mauvaise gestion de crise il y a toujours des hommes. Si l'origine humaine n'est pas pointée et corrigée les progrès seront pas très rapides!

Anonyme a dit…

salut
Etant un petit nouveaux sur l'axe Vernon/Paris
une chouette semaine surtout le 29 juin , pour moi c'etait une premiere ....

Donc le 29 je sprint pour monté dans le 21h20 , ouf j'y suis !!!
euh et là c'est le drame .......arrivé à la maison à 4h .


Apparemment les crises ne sont gérées qu'à moitié , contrairement à la RATP qui elle affrète des BUS quand il y a de gros problemes sur les lignes de Metro ou Tramway


Je n'arrive pas à comprendre:
Que les hautes instances (STIF , Region Haute-Normandie et la direction SNCF) n'accordent pas leurs violons pour la gestion de crise .....

Et que fait RFF pour son réseau déplorable ????

Anonyme a dit…

OOOohhhh
Mon Dieu
il parle de nous partout à la tv, dans les journaux, à la radio
les fameux 7 heures de retards avec du retard mais ils en parlent, réjouissons nous.....!!!!!!

Euh non on me dit dans l'oreillette que ce sont les retards des vacanciers de ce we

Ah ok les vacanciers sont bien plus importants que ceux qui bossent.
Ce 29 juin restera en 7 ans (tiens 7) comme une date importante, il y aura un avant et un après....cette peur de prendre le train au soir, cette petite boule à se dire quand allons nous arriver !
les regards de ces naufragés se croisent avec le mien, une légère appréhension et à l'arrivée à Rouen un petit message habituel, "veuillez nous excusez pour ce retards de 26 minutes due à un problèmes d'aiguillage" et là un ouf de soulagement de notre part

oui entre collègues de trains nous avons vécu une chose incroyable, mais pire le fait que personne en parle rend la chose un peu intemporelle, une faille dans l'espace et dans le temps, nous ne savons pas comment exorciser cette peur au ventre de rentrer chez nous, oui normalement on stress d'aller au bureau ou à la fac et bien nous c'est de savoir quand allons nous rentrer et surtout si nous allons rentrer chez nous oui chez nous.

Merci à la sncf, cette forme de stress, ce non dit, aura bientôt un nom, j'en ai discuté avec un heureux retraité de cette ligne, pas un cheminot, un vrai travailleur, oui 43 ans de vrai travail dont 35 ans en aller retour R/P et bien c'est du jamais vu, moi même en 7 ans c'est du jamais vu, et c'est de pire en pire depuis 3 ans

Que va t'il se passer avec cet été qui commence ?

PS
personne oui biensur il y avait personne pour nous accueillir et personne n'est au courant à la gare de Rouen, personne nous a parler d'un remboursement intégral( juste un geste) ni de collation et non c'est un bon entrainement pour un long jeune du mois d'aout sic.....



Nous ne sommes que des travailleurs qui payons le beau tgv avec des fois des paie frôlant le smic, et non des vacanciers....

Bon courage à nous tous, pensez à votre ration de denrée, à une batterie supplémentaire et une bouteille d'eau ainsi qu'un flacon d'aspirine on pourra toujours le troquer au cas où l'on nous oubli !
Tiens d'ailleurs je vais m'inspirer de ce sac, ce dessin mis il y a quelques mois sur ce blog

Tif
naufragé du train 19h50 - 4h15 du matin 29 juin

Good luck et que la force soit avec nous parce que la sncf......

Merci à ce blog

Anonyme a dit…

Désolé pour ce long message pointé d'amertume et non d ironie mais il le faut juste avant de prendre cette air pur rouennais et profiter des dernières heures avant cette semaine
Tif

Anonyme a dit…

Oui , pourquoi les journalistes ne parlent-ils pas plus clairement des problèmes des usagers? Quand ils en parlent, ce n'est jamais clairement. Toujours en nuances en sous-entendus.
Ou par sujets bien limités, jamais avec une pensée de fond ou globale.

Est-ce que le usagers n'informent pas assez les journalistes?
Est-ce que les journalistes se contentent trop souvent d'un papier fourni par sud rail à travers le relais AFP?
Est-ce que les journalistes ont peur? Et ont raison d'avoir peur? Quand on voit comment ils sont traités sur les blogs quand ils ne donnes pas une "version cheminot" des faits.

alexandra a dit…

ce qui me tue, c'est que 3 heures de retard d'un eurostar et ça fait les grandes lignes des journaux pendant 15 jours et là, 7 heures !!!! nom d'un p'tit bonhomme, 7 heures quand même !!!!!, ben rien. aucune couverture médiatique. en dehors du tgv ou de l'eurostar, point de salut.
ça prouve aussi que même la région ne veut rien faire pour que ça change. ils pourraient se servir de ce genre d'événement pour alerter, faire parler, faire bouger, interpeller, tout ça tout ça, et accessoirement donner le sentiment que le sort des normands les intéresse...

NANOU a dit…

Bonjour à tous,

Merci au blog d'exister car je n'étais pas au courant des fameux 7 heures de retard sur un train le 29 juin. Personne n'est au courant car ni la presse ni la radio ni les journeaux télé locaux n'en n'ont parlé !!!

J'imagine aisément l'angoisse des personnes "bloquées" dans le train... c'est hallucinant...

J'espère que cette semaine se passera sans incident et que nous pourrons tous rentrer chez nous sans problème...

Bon courage amis voyageurs de la région Haute Normandie.

Bises

NANOU