mardi 12 janvier 2010

Bombardier glacé

Vous vous êtes sans doute demandé pourquoi le chauffage des nouvelles rames Bombardier TER 2NNG était aussi peu performant, sinon inexistant ?

Vernon Train de Vie a plusieurs fois fait remonter à la SNCF ce problème sanitaire et la seule réponse donnée était que le problème était dû à un réglage d'usine insuffisant qui nécessiterait l'intervention de personnels qualifiés du constructeur.

Selon la SNCF, ce réglage a été réalisé... cet été.

En tout état de cause, il y a peu de chances que les cadres SNCF utilisent les Bombardiers pour faire la navette entre Rouen (siège de la Direction Normande) et le centre opérationnel de Paris-St-Lazare : les trains Corail sont autrement plus confortables avec leur véritable 1ère classe...

Selon une source SNCF, il semblerait que la cause de ce problème de chauffage soit liée à l'insuffisance de la ligne électrique de 25KV qui peine à fournir toute l'énergie nécessaire à l'ensemble des rames circulant sur la ligne Paris / Rouen, et notamment entre Mantes et Paris-St-Lazare. Les Bombardier ayant une motorisation puissante répartie sur l'ensemble de la rame (un bloc moteur par voiture, soit 10 moteurs sur une double-rame), il est possible de soulager les caténaires en modulant la puissance globale d'une rame Bombardier.

Des consignes d'économies d'énergie ont donc été données aux conducteurs des Bombardiers qui devaient rouler avec 40% de moteurs "isolés" jusqu'au 21 décembre 2009, entrainant non seulement une perte de puissance significative sur les reprises, mais aussi sur le chauffage des voitures, et ça ce n'était pas vraiment prévu ! Avec 40% de motorisation en moins, il en résultait 4 voitures non chauffées sur la rame...

Consciente du problème de chauffage relevé par les usagers et certainement aussi par les agents à bord, la SNCF a décidé de relever la puissance des rames à partir du 21 décembre en n'isolant "que" 20% des blocs moteurs sur ces mêmes Bombardiers, ce qui correspond pour chaque unité à la voiture du milieu qui resterait non chauffée, soit 2 voitures non chauffées sur l'ensemble de la rame.

Pourtant, j'ai testé ce lundi dernier l'avant-dernière voiture, et elle n'était absolument pas chauffée, par contre curieusement le compartiment de 1ère classe adjacent à l'étage était parfaitement chauffé. Pour résumer et pour être sûr d'avoir du chauffage sur ces Bombardiers, il semblerait que les voitures extrêmes de chaque rame soient correctement chauffées. Le reste, bah vous n'avez qu'à bien vous couvrir et à avoir une bonne mutuelle...

Ainsi, parce que l'infra-structure électrique est insuffisante (seulement 3 sections électriques entre Rouen et PSL à priori), parce que le trafic a été augmenté par le cadencement (+15% de km-trains), parce que le nouveau matériel est trop consommateur en énergie, et bien nous nous les gelons...

"Tout est possible"

10 commentaires:

nicolas de Vernon a dit…

Vive les rames bombardier:
- l'été on gèle car la clim n'est pas régulée, seul un rhéostat permet de régler la température. Et il semble que cela soit complexe à gérer.
- l'hiver on gèle car une partie des voiture n'a pas de chauffage suite à l'isolement des moteurs pour éviter une consommation trop importante.

Donc malgré l'investissement de 400 millions d'Euros par la région HN pour renouveler le parc TER, il n'y a toujours pas assez de rames pour assurer les trains (suppressions réfulières) et les conditions de transport sont déplorables...
A quand un vrai changement?

Thierry a dit…

Et moi qui pensais que depuis une décennie , les industriels fabriquaient des équipements moins énergivores , plus soucieux de l'environnement grâce à leur meilleure technicité ... Quelle naïveté . Les années passent , mais les trains à ce que je constate consomment plus et sont moins efficaces à énergie égale . En plus la SNCF a le culot suprême de nous expliquer que nos trains n'ont pas de chauffage car les moteurs monopolisent la puissance au profit de la vitesse ! Alors là c'est le bouquet final du foutage de gueule !!

Je prend le train depuis maintenant 25 ans , et j'observe que les contructeurs n'ont pas fait mieux que les V2N en terme de confort , silence et logeabilité, les corails se défendant tout de même très bien malgré leur grand age , 40 ans je crois .

Ah Mr Borlo , on entend pas beaucoup parler de votre grenelle, et ce n'est pas le modernisme de la SNCF qui va vous faire de la pub

Et au fait , qui paie tout ça ??

stephadc a dit…

@Thiérry :
Ce n'est pas que la puissance des moteurs entrave le fonctionnement du chauffage , c'est l'isolement des blocs d'alimentation des moteurs!
Ces blocs d'alimentation servent aussi pour le chauffage!
Les problèmes des TER2NNG au niveau traction sur la région , sont liés à la capacité électrique de la ligne (en fait c'est surtout une histoire de fréquence ), d'où le choix d'isoler un bloc moteur par élément !

Stéphane a dit…

@stephadc

Tu veux dire que la fréquence de fonctionnement du Bombardier (canadien faut-il le préciser) diffère de celle fournie sur les lignes françaises ? C'est bien en théorie de l'alternatif 25KV à 50hz ?

Pourquoi ce genre de problèmes n'est-il pas apparu plus tôt sur les autres lignes, notamment en PACA, où les Bombardiers circulent déjà depuis quelques années ?

stephadc a dit…

C'est complexe à expliquer !
La fréquence d'ouverture des thyristors(diodes complexes)émet une fréquence parasite dans la caténaire qui a pour effet de baisser la tension ligne , et perturber les thyristors des autres TER2NNG du secteur !
La seule solution , c'est de disposer de filtres spéciaux sur les transformateurs , mais cela implque un budget conséquent que ne semble pas avoir RFF pour le moment!
En attendant , les techniciens des frabriquants et ceux de la SNCF cherchent d'autres solutions !
Pour les autres régions , je n'ai aucun retour , c'est vraiment dommage !

Jonathan a dit…

Hummm en fait l'arrivée de ces nouveaux trains auraient du etre précèdé de la pose de ces filtres indispensables ?

Mais ça n'est pas été fait. C'est dingue quand même. Un peu comme si on faisait décoller l'A380 de Paris alors qu'on avait pas encore construit la piste de la bonne longueur en fait..

Ya pas de pré-requis technique avant de mettre en place des choses ?

stephadc a dit…

Tout est étudié avnt la mise en service de nouveaux matériels , mais la théorie n'est pas la pratique !

Jonathan a dit…

Je suis conscient que la théorie n'est pas la pratique. Mais il s'agit là d'un élément critique il me semble.

Merci à stephadc pour les explications techniques en tout cas!

Jazzfan a dit…

Bonjour,
Je ne suis pas toute la description électrique mais c'est un peu fort non ?
Ces trains ont des composants non adaptés à notre réseau électrique, l'adaptation est trop chère pour RFF.
Alors on caille mais pourquoi SNCF/région prends du matériel pas adapté pour la France alors ?
Devinette : à quoi on reconnait les habitués des rames Bombardier dans un voyage : ce sont ceux qui ne pensent même pas à enlever leur manteau en s'asseyant.
C'est pas drôle en fait

Sabrina Chamand a dit…

Ce qui est formidable c est que 4 ans apres le probleme est toujours la...les odeurs de fosse septique en plus...le matin t arrive au taf t es content tu viens de passer une heure a te peler le cul dans une rame qui sent la merde et en plus t es a l bourre comme tous les jours. Allez va cravacher pour payer les socialeux, la France t attend!