jeudi 7 juillet 2011

Réunion VTV, sujet 4: le RER E à Mantes en 2020

A l'automne 2010 a eu lieu le débat public sur le prolongement du RER E de Haussmann Saint-Lazare à Mantes-la-Jolie. Vernon Train de Vie y a participé puisque la desserte de notre gare sera impactée. Suite au débat, RFF et le Stif ont validé le projet, les travaux commenceront dès 2013 pour se terminer en 2020.
Voici ce qu'il faut retenir du projet:
- un nouveau tunnel est creusé entre Haussmann Saint-Lazare et La Défense (coeur transport pour faciliter les correspondances avec le RER A). Une station intermédiaire est créée à Porte Maillot (RER C, métro ligne 1).
- au delà de La Défense, le RER E dessert une nouvelle gare à Nanterre La Folie (près du futur stade Arena) avant de se connecter aux voies actuelles au niveau du pont sur la Seine (avant Houilles). Il utilise ensuite les voies actuelles entre Houilles et Mantes-la-Jolie (avec quelques aménagements aux gares de Poissy et de Mantes).
La desserte du RER E à l'ouest:
- le RER A ne change pas et arrive toujours à Poissy.
- tous les actuels trains transiliens Mantes-PSL (par Poissy) et Les Mureaux-PSL sont supprimés.
- à la place, 6 RER E (/h) circulent entre Mantes et La Défense avec terminus à Magenta ou Evangile (nouvelle gare créée près de La Vilette): 2 sont semi directs, 4 sont omnibus. Il faut comprendre qu'ils ne desservent plus PSL en surface mais la station souterraine Haussmann Saint-Lazare.
La desserte Rouen-PSL actuelle est remplacée par la suivante:
- 2 TER Haute Normandie (/h) origine Vernon omnibus PSL surface (5 ou 6 arrêts en IDF: Bonnières, Rosny, Mantes, Les Mureaux, Vernouillet-Verneuil (option), Poissy).
- 2 TER HN (/h) Rouen-Oissel-Val-de-Reuil-Gaillon-Vernon-Mantes directs PSL (surface)
- 2 intercités (/h) Le Havre-..-Rouen directs PSL (surface)
- 1 TER HN Rouen-Mantes-La Défense (nouvelle gare en surface à définir)

Conséquences pour les usagers de Vernon:
- allongement du temps de parcours pour les trains origine Vernon vers PSL: ils ne marquent plus 3 arrêts en IDF mais 5 ou 6 arrêts.
- risque accru de retards puisqu'on passe de 14 à 16 trains par heure entre Mantes-la-Jolie et Poissy sans voie nouvelle (toujours une seule voie entre Vernouillet et Poissy!). La régularité sera fortement impactée par le moindre train en retard ou problème sur la ligne comme actuellement.
- des trains surchargés: les mantais se rendant à PSL seront tentés de prendre les trains les plus rapides et pas les omnibus ni le RER E. Or seuls les trains normands venant de Rouen (2/h) et d'Evreux (1/h) seront directs de Mantes à PSL. Ces trains auront déjà pris tous les eurois... d'où un risque de surcharge!
- les usagers de Vernon se rendant à La Défense devront faire une correspondance à Mantes pour prendre un RER E omnibus. Le projet ne prévoit pas d'arrêt à Vernon du train Rouen-Mantes-La Défense. Et ceux qui pensent faire une correspondance à PSL comme aujourd'hui n'auront plus de directs PSL-La Défense. Il n'y aura plus que des omnibus pour renforcer la desserte de Pont Cardinet, Asnières etc...

Pouvons nous faire quelque chose pour améliorer le projet?
Vernon Train de Vie a participé aux débats et fait des propositions en écrivant un cahier d'acteur n°8 (cliquez pour l'ouvrir): c'est un document officiel pris en compte par les porteurs du projet (RFF et le Stif) que nous avons également transmis à la Région HN. Nous l'avons tracté à la gare début juin, nous le mettrons en ligne bientôt.
Dans ce cahier, nous regrettons que le RER E ne soit pas l'occasion de séparer les trafics entre Poissy et Mantes en construisant une voie supplémentaire pour les grandes lignes.
Nous demandons surtout que le train Rouen-Mantes-La Défense marque un arrêt à Vernon pour faire profiter à Vernon d'une liaison directe avec La Défense.

La Région Haute Normandie a également écrit un cahier d'acteur n°44 (cliquez pour l'ouvrir) dans lequel elle reprend, entre autre, les remarques et les propositions de VTV. Cela aura, nous l'espérons, plus de poids!
Extraits : "La desserte deviendra moins attractive pour les trajets vers Paris, avec, complémentairement, un report vers les trains de Rouen directs entre Mantes et Paris, qui seront de ce fait surchargés.[...] L'allongement des temps de parcours entre Vernon et Paris pourrait aussi impacter la circulation des trains hauts normands. [...] La Région Haute-Normandie considère qu'il y a là une opportunité d'offrir à Vernon une liaison directe avec La Défense et demande l'ajout d'un arrêt de ce train [Rouen-Mantes-La Défense] à Vernon[...]."
Tous les documents de RFF, du Stif, les cahiers d'acteurs et les conclusions du débat sont sur le site de la commission particulière du débat public sur le prolongement du RER E: www.debatpublic-prolongement-rer-e.org/


Le débat public est terminé, l'enquête d'utilité publique se déroulera en 2012, les travaux commenceront en 2013 (attention aux retards!) et se termineront entre 2017 (partie aérienne) et 2020 (partie souterraine).
D'ici là, vous pouvez, avec nous:
- suivre la demande d'arrêt du train Rouen-La Défense à Vernon (mail à la Région HN par exemple, aux élus) pour que l'arrêt soit officialisé!
- insister sur le manque d'infrastructure entre Mantes et Paris qui pénalise fortement le transport ferroviaire entre Paris et la Normandie, et nos conditions de transport pour aller travailler! Cela ne sera pas résolu avec le RER E. Mais cela peut l'être avec un autre projet d'actualité: la LNPN (ligne nouvelle Paris Normandie)!
Ca tombe bien, nous venons d'avoir une réunion d'information sur la préparation du débat public hier soir à Evreux! C'est le prochain sujet développé sur ce blog, à suivre...

12 commentaires:

Avenir-Pacy-Sur-Eure a dit…

Les nouvelles se succèdent de façon contradictoire autour de la future ligne de TGV Paris-Rouen. Lancé en octobre 2009 par l’ancien secrétaire d’Etat aux Transports Dominique Bussereau, annoncé pour 2020, le dossier avait acquis une plus grande consistance à la faveur d’un audit récent évaluant son coût à une dizaine de milliards d’euros.

Le financement de certaines lignes critiqué

Le TDIE (Transport, développement, intermodalité, environnement), un groupe qui réunit des experts, des élus et des professionnels des transports, vient de publier un rapport critique sur le financement de certaines lignes TGV en France, dont le Paris-Mantes-Rouen. « Un certain nombre de problèmes sont relevés, note Olivier Deleu, délégué général de TDIE. Sur le plan financier, je ne crois pas que la Haute et Basse-Normandie puissent apporter un financement conséquent à l’heure où l’Etat réduit ses dépenses. »

Ce spécialiste s’interroge également sur l’intérêt réel d’une ligne à grande vitesse : en région parisienne, les TGV ne dépassent pas les 160 km/h, ce qui réduit leur efficacité à celle d’un train corail. Ce n’est donc qu’en quittant Mantes-la-Jolie que la vitesse d’un TGV entre en ligne de compte. Or, la ville n’est qu’à une vingtaine de minutes en train de Rouen et à 150 km de Caen. « Est-on prêt à financer autant pour si peu? » demande un spécialiste. Ces doutes sont également partagés par le député de la Drôme Hervé Mariton (UMP), qui met en cause le manque de financement du schéma national des infrastructures de transport.

Mais des raisons d’être optimiste demeurent. La ligne Paris-Normandie est située dans l’axe du Grand Paris, l’un des dossiers prioritaires de Nicolas Sarkozy. Ce dernier vient d’ailleurs de lancer une mission de financement de la desserte. « La volonté politique est intacte et indiscutable, assure Cécile Dumoulin, députée UMP de Mantes-la-Jolie. Souvenons-nous du RER E : son prolongement était évoqué depuis vingt ans et il verra finalement le jour bientôt, et ce grâce à une volonté politique. »

VTV a dit…

Attention: la LNPN n'est pas une ligne TGV mais une ligne nouvelle parcourue à 160km/h en IDF et 250km/h en Normandie...
Le matériel ne sera pas un TGV mais un train rapide pouvant aller à 220 ou 250km/h.
Le financement est un point clé, non discuté lors du débat public.
Le besoin est quant à lui réel et urgent, en tout cas pour la partie en IDF (Paris-Mantes) et la nouvelle gare à Rouen.
Je ferai un topo bientôt sur le blog...

Thierry de Vernon a dit…

Paris s'éloigne encore de Vernon
Si ca continue va falloir prendre sa voiture pour aller travailler sur Paris
En plus de nous rallonger le temps detransport je suis sur que nous allons subir des augmentations pour financer ces travaux
Avec ces nouveaux horaires on va finir par regretter ceux du cadencement

totof27 a dit…

bonjour,
A la lecture très intéressante de ce sujet, je me pose la question suivante : Pourquoi les TER HN doivent t-ils faire autant d'arrêts en IDF alors que ces trains sont en principes mis en place par la région HN avec donc des arrêts en HN majoritairement ? La région HN est-elle obligée de faire arrêter ses trains en IDF ?

Si notre spécialiste steph@dc ou VTV peut nous éclairer à ce sujet, merci bcp !

VTV a dit…

@Thierry,
Si nous ne sommes pas vigilants ou si nous laissons faire, on risque de perdre encore en qualité et en temps de transport. C'est réel et c'est pourquoi nous voulons mettre les usagers au courant. Il faut demander à la région d'améliorer la grille de pointe (du matin et du soir) avec la mise en service du RER E: plus nous seront nombreux à demander, plus on aura de chance de faire bouger les choses. Mais rien n'est acquis d'avance. Des compromis seront certainement à trouver.
L'infrastructure n'est pas adaptée au trafic, faut faire avec, mais surtout, il faut trouver les bonnes solutions pour tout le monde (pas uniquement sur le dos des usagers de Vernon).
VTV seul ne pourra pas tout changer, il faut que les usagers prennent conscience qu'il faut s'impliquer! Parlez en autours de vous.
La mise en service est prévue dans 6 à 9 ans, mais c'est en ce moment que tout ce décide!

VTV a dit…

@totof27,
Tout est question de sillons: 16 sillons dispo par heure (entre Mantes et Poissy) à partager entre RER E - TER HN - TER BN et TET (ex Intercité) et même Fret!
Sont prévus:
- 6 RER E (semi direct ou omnibus) vers La Défense puis Paris
- 1 TER HN provenant d'Evreux pour PSL avec arrêt à Mantes
- 2 TET BN provenant de Caen et Cherbourg (directs de Evreux à PSL)
- 2 TET HN provenant du Havre (directs de Rouen à PSL)
- 1 TER HN provenant de Rouen pour La Défense (avec arrêt à Mantes)
Il ne reste que 4 trains dispo pour les eurois:
- 2 Rouen-Oissel-VdR-Gaillon-Vernon-Mantes directs PSL
- 2 Vernon omnibus PSL (pas intéressants pour la majorité des usagers de Vernon)

Déjà, on demande l'arrêt à Vernon du Rouen-La Défense.

Si on retire l'arrêt à Mantes des trains HN desservant l'Eure, cela signifie que Mantes n'a plus que 1 train/h direct PSL...Cela ne me semble pas réaliste... A voir.

Il faut savoir que si la Région HN offre à l'IDF un arrêt à Mantes, en contre partie, la région IDF finance nos pass navigo. C'est donnant-donnant. Il y a aussi d'autres compensations que nous ne connaissons pas...

Une autre variable d'ajustement serait: prévoir 2 trains/h directs de Rouen à PSL est surprenant en situation de manque de sillons. Actuellement, il n'y a que 1 direct Rouen/PSL le matin. Pourquoi passer à 2 sans infrastructure supplémentaire?
On peut demander à la Région HN d'en faire arrêter 1 à Vernon... Mais ce sont des TET (ex intercité) et là, c'est la SNCF qui choisit (avec la Région). Bref, tout cela est très compliqué.
Mais c'est sur cela qu'on doit agir! Mais encore une fois, avec les usagers, les élus, les maires... Bref, pas seulement VTV!
Parlez en autour de vous! Pour améliorer nos transports, il faut bouger! Surtout pas se résigner!

Thierry de Vernon a dit…

pas de problème pour avertir les usagers
Pouvez vous mettre en ligne les adresses (mail et/ou courrier)des personnes de la region afin de protester contre ces choix ou du moins pour ne pas sacrifier les villes euroises.

Serait il possible de lancer une petition sur votre blog ?

VTV a dit…

Thierry,
J'ai besoin d'en discuter avec le bureau avant de vous répondre...
Envoyez-nous un message sur vernontraindevie@orange.fr pour échanger plus facilement. L'idée est bonne...

Philippe a dit…

Ce projet est catastrophique pour les usagers de Gaillon-Aubevoye, le Val-de-Reuil et Oissel, avec seulement 2 TER Haute-Normandie par jour. Il s'agit d'une régression considérable de l'offre de service avec une diminution du nombre de trains vers PSL alors que ces usagers normands ne vont bénficier ni de la ligne LGV ni d'une désserte de La Défense et que les tarifs ne cessent d'augmenter.

En plus, je n'ose imaginer les TER 2NNG à une seule rame ou les horaires d'été !

Emmanuelle a dit…

Thierry, il faut lire 2 Ter par heure, pas par jour !!! Ça n'enlève rien à vos commentaires ceci-dit malheureusement ...

VTV a dit…

Thierry,
la période n'est pas propice à une action, alors retrouvons nous à la rentrée ou lors du débat sur la LNPN (prochain sujet mis sur le blog) et là, faisons passer le message pour que les vernonnais montrent leur détermination!
D'ici là, bonnes vacances... et reposez-vous bien!

stephadc a dit…

En fait , pour le moment , je ne crois pas trop à cette nouvelle ligne , car très chère pour un gain réel qui ne tient plus que de la démagogie que d'un réel progrès !
Si le projet se fait " en l'état" , cela ne résoudra absolument rien aux problème de nos lignes , j'ai même peur que cela les accentue!