samedi 5 février 2011

La SNCF vous répond...

Vous avez démontré votre forte mobilisation lors de l'action de protestation organisée par les associations d'usagers de Vernon, de Bueil, de Bernay et du Mantois le 3 février dernier et nous vous en remercions.
Cette action a été massivement relayée par les medias locaux et nationaux. Nous vous préparons un compte-rendu et une "revue de presse" à paraitre très prochainement.

En attendant, la direction de la SNCF nous a adressé 2 messages en réponse à nos revendications et à notre mécontentement.
Le premier sous la forme d'un courrier du Directeur des Lignes Normandes, qui se passe de tout commentaire tellement les arguments qu'il contient sont pauvres et en total décalage avec la réalité du terrain.
Voici l'intégralité du texte :



Madame, Messieurs

Dans votre courrier électronique du 28 Janvier 2011 vous me faites part de la « mobilisation des Usagers
Franciliens et Normands » suite aux conditions de transport de l’année 2010.

Tout d’abord, je tiens à vous réaffirmer notre volonté d’améliorer la qualité de service et le travail au quotidien réalisé en ce sens.

En ce qui concerne la régularité, comme vous le citez dans votre courrier, la fin de l’année 2010 a été très impactée par des mouvements sociaux mais aussi et surtout par des conditions climatiques exceptionnellement neigeuses. Dans ce cadre précis, toutes les équipes ont œuvré au quotidien afin que TOUS nos clients soient transportés, parfois dans des conditions qui ont été dégradées, mais à un moment où tous les autres modes de transports étaient paralysés.
Nous avons, effectivement, aussi d’autres causes d’irrégularité identifiées, qui ne sont pas liées à des situations exceptionnelles. Certaines internes, qui ne représentent pas la majorité des causes, sur lesquelles nous avons des leviers d’améliorations et d’autres externes plus nombreuses allant de la malveillance, à l’accident de personnes ou à l’infrastructure … En ce qui concerne l’infrastructure, propriété de Réseau Ferré de France, des travaux ont été réalisés depuis deux ans et un calendrier est en cours d’élaboration sur les prochains mois et années sans attendre les nouvelles infrastructures liées aux futurs projets ferroviaires. En effet nous souhaitons avant toute chose qu’un travail sur l’existant soit réalisé.
Ces travaux, vous le comprendrez bien, nécessitent du temps et des investissements et vont forcément impacter la régularité car nous devons concilier ces travaux sur des lignes exploitées et denses en Ile de France.

Enfin, nous avons initié avec vous un « cycle » de rencontres de travail afin de développer à plus court terme des actions très ciblées sur des compositions de trains de pointe notamment, sur l’information voyageurs, sur la propreté et le chauffage dans certaines rames … et il faut maintenant que les équipes travaillent sur ces trains identifiés afin que l’amélioration de la qualité de service soit visible.

En ce qui concerne les mesures financières, nos Autorités organisatrices fixent les conditions d’indemnisation ainsi que contractuellement nos objectifs qui donnent lieu à un Bonus/Malus. Mais nous en parlerons lors de notre réunion fixée le 10 février 2011 à 18h30.

Soyez donc assurés que l’amélioration du transport de proximité est pour la SNCF un enjeu majeur au quotidien et que les 12 Lignes fragiles qui subissent aujourd’hui une « crise de croissance exceptionnelle » sont un exemple d’actions à court terme. Cela ne nous fait en aucun cas oublier nos autres lignes. Toutefois nous avons besoin pour avancer d’un vrai climat apaisé et solidaire afin que le travail des équipes puisse porter)ses fruits et je compte bien entendu sur votre collaboration pour que nous puissions avancer.

Je vous prie de croire, Madame, Messieurs, en ma considération la meilleure.

Roland BONNEPART

La deuxième réponse, la voici :



Le renforcement des contrôles à bord et des "accueils embarquement" en gare... Celui-ci était organisé le 4 février à Vernon, c'est à dire le lendemain de l'action de protestation.

La Direction de la SNCF assure que ces contrôles étaient prévus de longue date et n'ont pas de rapport direct avec les différents mouvements de colère des usagers. Peu importe ! Même s'ils étaient prévus depuis longtemps, les maintenir dans ce contexte "agité" et dégradé est perçu comme une véritable provocation par de nombreux voyageurs. Cela prouve une nouvelle fois le faible pouvoir d'adaptation de la SNCF à son environnement et à la situation réelle vécue sur le terrain par ses personnels et ses clients...
Quitte à déployer des moyens humains, nous préfèrerions de loin que la SNCF  mette la priorité sur la maintenance, la préparation et la circulation des trains. Qu'elle commence par rétablir un service de qualité, elle pourra ensuite se permettre de contrôler massivement ceux qui en bénéficient !

Pour l'instant, nos revendications ne semblent pas avoir retenu l'attention de la SNCF. Mais les usagers et les associations continuent à se regrouper et  à s'organiser pour que cela change...
Nous voulons continuer à être les acteurs de nos transports !

Plus que jamais nous avons besoin de votre soutien.
Adhérez ou ré-adhérez à VTV !

4 commentaires:

stephadc a dit…

Je suis heureux de voir que nos "patrons" se suivent et se ressemblent !
Impressionnant!
J'ai appris grace à sa réponse qu'il y avait eut grève , mince , on ne m'a rien dit , même les syndicats ne sont pas au courant !
Ressortira t'il le même texte l'année prochaine ? Certainement , car nous savons tous que malgrès l'arrivée du nouveau matériel , rien à changer , en mieux tout au moins !
Au roulement GL et TER de PSL , ça commence à bien râler aussi , on en a tous marre de cette situation qui empire de jour en jour!
Il doit y avoir une réunion bientot avec la direction des lignes Normandes , je vous tiens au courant !

wanda a dit…

Que sait-on des contrôles à quai sur les autres gares de la ligne Paris-Rouen-Le Havre ? Est-ce une spécificité vernonnaise ? Y-a-t-il le même engagement ferroviaire et policier à Gaillon, Rouen ou même (soyons fou) Mantes ? Il serait intéressant de le savoir parce que si vraiment Vernon était la seule gare surveillée et contrôlée de la ligne, il faudrait en tirer un certain nombre de conclusions plus ou moins désagréables sur la façon dont les usagers vernonnais sont considérés.

Chris a dit…

Et sans même aller dans les autres gares de la ligne, on peut aussi s'étonner de la différence de traitement entre les 2 quais de la gare de Vernon... Vous avez déjà vu un "accueil embarquement" (lol) en direction de Rouen ..?!

stephadc a dit…

Il y a des "accueil embarquement" un peu partout , ce matin , il y en avait aussi à Evreux !

En passant , c'est bien la région qui a ordonné ces contrôles !