jeudi 27 janvier 2011

La grève prend de l'ampleur !

Le mouvement de contestation engagé par le Grand Ouest (Paris - Tours / Paris - Le Mans) prend de l'ampleur : les associations d'usagers de Normandie et de Bourgogne réagissent actuellement de la même manière et Vernon Train de Vie ne peut que féliciter et encourager les usagers de ces lignes "malades" !

Toutes ces associations réclament des compensations financières après une année 2010 catastrophique en terme de régularité, de confort et de tarifs toujours en augmentation.

Pour apporter votre soutien à ces associations qui se mobilisent pour les usagers qu'ils défendent, souvent au détriment de leur vie familiale et professionnelle, bénévolement, je ne peux que vous conseiller de visiter leurs sites Web : laissez leur des commentaires, écrivez leur, ils ne sont pas seuls, nous ne sommes plus seuls !

Pêle-mêle et sans classement :

12 commentaires:

ecomfm a dit…

J'ai pris le train de

"Vernon=>Paris-St-Lazare départ 09h53 arrivée théorique 10h40 train 13112 enregistré un Retard de 10 m"

Un controle a été organisé jusqu'à Mantes la Jolie par au moins 3 controleurs.

Je n'ai pas présenté mon titre de transport. Les ACT-controleurs se fichent bien de la grève et cela a été l'occasion de ponctionner un client.

Les controleurs se fichent des mouvements sociaux et des conditions de transport. Ils appliquent les consignes que leur inspire leur métier : faire du chiffre et instaurer surtout un territoire SNCF où les usagers doivent accepter des conditions de transport dangereuses, défectueuses, délictueuses, une qualité de service au plus bas mais soyons honnêtes innexistante.

Voilà la grève chèrs et chères sociétaires VTV ils s'en régalent, et cela doit au contraire positionner les clients usagés dans une stratégie de communication plus importante, et dans une solidarité accrue face à une réglementation SNCF qui se pose comme force publique pour mieux s'enrichir sur la ligne normande au détriment de la sécurité, des considérations sociales et économiques régionales.

loric a dit…

Aujourd'hui barrage de controleurs a vernon, personne n'a fait greve depresentation des titres, moi le 1er

Chris a dit…

Pas tout à fait exact loric : à l'embarquement du train de 7h42 ce matin, plusieurs personnes ont indiqué qu'elles faisaient la grève de présentation des billets, avec plus ou moins de virulence...

Pour ma part, j'ai expliqué au contrôleur face à moi que je possédais un titre valide mais que je ne souhaitais pas le présenter, non pas pour lui compliquer la tâche, mais pour signifier à sa direction mon mécontentement face à aux conditions de transports désastreuses que nous connaissons.
Je lui ai calmement expliqué que je comprenais qu'il fasse son boulot mais que j'aimerais beaucoup que la personne qui lui a donné les consignes et qui l'envoie au "casse-pipe", avec le mauvais rôle face aux usagers dans un contexte particulièrement tendu, soit également présente sur les quais et dans les trains afin d'avoir une vision un peu plus réaliste de la situation.

Le contrôleur m'a avoué comprendre notre mécontentement et soutenir à titre personnel notre action. Car lui aussi aimerait que son boulot, sa relation avec les usagers, bref ses conditions de travail s'améliorent aussi...!
Et il m'a finalement laissé passer sans présenter mon billet, pour ne pas que je loupe mon train qui se présentait en gare...

Dialogue et courtoisie permettent souvent d'obtenir des résultats...

Même si certains contrôleurs continueront toujours à faire leur boulot avec un excès de zèle. Comme semble d'ailleurs leur demander leur direction qui, au mouvement massif de protestation des usagers, semble vouloir opposer un renforcement "musclé" des contrôles en gare et à bord...

Comme si la direction de la SNCF craignait une propagation du mouvement et souhaitait essayer de le "tuer" dans l'oeuf..
Cela ressemble beaucoup à de la provocation, dans un climat déjà très électrique... Les usagers sont excédés et la SNCF devra accepter sa part de responsabilité si un éventuel incident devait finalement se produire lors de l'un de ces contrôles..

Que la direction de la SNCF commence par fournir le service pour lequel nous la payons très cher, elle pourra se permettre ensuite de contrôler ceux qui en bénéficient...!

Caroline a dit…

Moi j'ai refusé de présenter mon titre de transport le 28 janvier au barrage et encore ce soir le 31/1 dans le train du 18h30 de PSL. Pas de problème et pas d'enervement - ils m'ont pas fait d'histoires. J'ai juste souligné que moi aussi j'avais le droit de faire grève - comme eux !!! Par contre il m'as dit que l'association a eu gagne cause... des nouvelles ??

stephadc a dit…

Je me demande si la région n'aurait pas un role dans ces controles !
Il y avait de l'accueil embarquement ce mation à Rouen , et je n'ai pas eut le temps de demander aux collègues depuis quand cela était prévu , mais je vais me renseigner!

Chris a dit…

@ Caroline
Bravo Caroline...Comme quoi, sans énervement et en dialoguant, usagers et cheminots peuvent s'entendre...Avez-vous été suivie par d'autres voyageurs ?
En tous cas, à l'heure où j'écris ces mots, je ne suis pas au courant que l'association ait encore obtenu gain de cause...!? Donc, l'action continue et s'amplifie même dès jeudi 3/2 (voir post sur ce blog)


@ Stephadc
Pas sûr que la Région ait un quelconque lien avec les "accueils embarquement"... Quel résultat en retirerait-elle ?
Je pense qu'il s'agit de décisions purement SNCF...

stephadc a dit…

C'est surtout que c'est la région qui paye !
Les chiffres de comptage sont normalement envoyés à la région qui a tout le loisir pour comparer avec le nombre de titres de transport vendus !
Il n'est pas impossible qu'elle mette la pression sur la SNCF contre la fraude !

William a dit…

3137 de 18:50 au départ de Saint Lazare.

Je monte rique-raque et remonte le train de l'intérieur. Je m'installe quand commence une opération de contrôle.

Forfait "VTV" + titre de transport valide.

25 euros. Merci la SNCF !

Quand j'appelle une nouvelle fois l'attention sur la démarche de VTV, je me fais rire au nez par RO083 : "il n'y a que des cheminots sur votre site"

Ce n'était pas un contrôle mais une descente. Sourires et parole posée n'ont rien fait.

A bientôt

Ps : si on est cheminot on a plus le droit de faite grève du forfait que les autres ?!

stephadc a dit…

Pour quel motif le PV ?
Pour jeudi , j'arriverai trop tard mais je tenterais de vous saluer au passage à Vernon !

Emmanuelle a dit…

N'hésitez évidemment pas à contester le PV, pas drôle c'est sur mais bravo à vous d'avoir tenu !

Une bonne technique pour tous : montez dans le train et interpellez gentiment vos collègues voyageurs pour leur dire que vous suivez le mouvement. Demandez qui s'associe pour que le nombre vous permette d'oser y aller tous ensemble! Ça marche, je le fais tous les jours MAIS dans le calme et la discussion.

Si le contrôle est trop musclé, ne prenez pas de risque mais avertissez nous, voire même filmez !
Moi j'irai jusqu'au bout et je me ferai un plaisir de passer les coups de fil qui vont bien ...

A jeudi, ça bouillonne comme jamais !!!

Chris a dit…

@ William
"Forfait "VTV" + titre de transport valide" : pourquoi un PV de 25 euros alors ??
Si vous avez un titre valide : contestez !

J'ai moi aussi refusé de présenter mon billet hier soir dans le même train en expliquant pourquoi pendant une longue discussion avec le contrôleur. Et pas de PV à la clé..!?

Comme le dit Emmanuelle, ne pas hésiter à interpeller les autres voyageurs...L'union fait la force..

"il n'y a que des cheminots sur votre site" : je n'en suis pas un mais je les salue... Qu'ils continuent à fréquenter notre site et ils comprendront que nos actions ne sont pas dirigées contre eux mais bien contre leur direction et la politique de fonctionnement qu'elle a choisie...
Visiblement, le contrôleur qui vous a verbalisé ne fait pas partie des "cheminots sur notre site"....!!?

Marc a dit…

Hier dans le 18h50, impossible de ne pas présenter mon titre de transport car la police ferroviaire était présente et rappelait à l'ordre toutes les personnes qui ne présentaient pas leur titre. J'ai discuté avec le contrôleur pour lui demander les raisons de cette mobilisation exceptionnelle de contrôleurs et de policiers, il m'a expliqué que c'était prévu depuis longtemps. J'en doute... Je crois que la SNCF a choisi la confrontation avec les voyageurs plutôt que la conciliation. C'est lamentable!