mardi 21 décembre 2010

Le chiffre du jour : 500 millions

Il s'agit de la somme en euro que devra économiser la SNCF en 2011 pour éponger une partie de sa dette de 9 milliards € : un plan de restriction de 4 milliards € devra être opéré d'ici 2015 . Pour plus de détails, consultez l'article des Échos.

Bien entendu cela va se traduire demain par des réductions de personnels et par une maintenance réduite : prévoyez donc de nouvelles grèves et une aggravation des dysfonctionnements en matériel, surtout en cas d'intempéries et de chute de feuilles mortes ou de hardes sauvages de sangliers sur les voies.

Mais aujourd'hui, cela se traduit plus concrètement par la suppression d'un poste de guichetier à la gare de Vernon et par une réduction de l'amplitude des horaires d'accueil au public. Par contre, s'il est une chose qui ne diminuera pas, c'est bien le tarif du transport et des abonnements.

6 commentaires:

Philippe a dit…

Je ne comprends pas comment la SNCF peut être déficitaire. Mais où vont les 300 euros que je dépense par mois pour effectuer ma transhumance quotidienne ?

Certainement pas dans le chauffage, encore moins dans les wc, les voitures, l'entretien ni au personnel SNCF.

Jonathan a dit…

ne serait-il pas temps de retirer la sonnette d'alarme auprès de la région? Alerter les médias et bousculer ce cher Mr Le Vern?

nicolas de Vernon a dit…

Jonathan,
VTV remonte régulièrement tous les problèmes à la Région. Par manque de temps nous n'avons pas pu organiser d'action visible en cette fin d'année, mais nous sommes tout de même dans l'action pour défendre les usagers (nous ferons un bilan bientôt pour vous mettre au courant de tout le travail de fond engagé cette année...).
Mais vous pouvez aussi écrire un mail à la région, sur le cahier de la gare (voir le chef de service)... ce qui ajoutera une couche et confirmera nos demandes.
Il sera alors temps, après les congés, de faire une action, bien visible cette fois pour montrer se que subissent les travailleurs quotidiennement sur notre ligne délaissée de PSL.
Rendez-vous en janvier!

Jonathan a dit…

J'ai l'impression que la SNCF falsifie les chiffres des retards pour ne pas faire jouer la garantie horaire.. Ce matin le 8h53 a 30 minutes de retard. Il part de Vernon a 9h23 et ho miracle le retard est maintenant de 25 minutes! J'ai regardé sur l'appli iPhone qui donne les mm infos qu'en gare. Faudrait-il y voir une fraude sur les retards? Car a 25 minutes de retard la garantie ne marche pas. Pourtant le retard est bien de 30 min si ils ne savent mm plus compter!...

Thierry de Vernon a dit…

en fait l'heure à Vernon n'est pas la même qu'à Paris St Lazare ; il ya 2 à 3 minutes d'ecart
il est 9h02 à Vernon mais il est 9h00 à Paris
du coup si nous on croit que le train à 30 minutes, pour la sncf il n'en a que 28 et donc pas de dedommagement

Stéphane a dit…

@Jonathan,

l'engagement "horaire garanti" précise que l'indemnisation commence dès que le train subit un retard de 30 minutes à son arrivée.

Ainsi, le retard peut être de 30 minutes sur Vernon en provenance de Rouen, mais plus que de 25 minutes sur PSL. Il faut bien avouer quand même que ce cas là est rare, le trafic en IDF étant peu propice à un rattrapage de retard, surtout en heure de pointe.

Je pense effectivement que la SNCF essaye par tous les moyens de ne pas indemniser les usagers.

C'est pour cette raison qu'il est très important que les usagers aillent récupérer leurs bons de retard et les envoient au centre de traitement quand le retard dépasse 30 minutes pour une cause imputable directement à la SNCF. Il faut l'avouer peu de gens le font, soit par flemme, soit pas usure le plus souvent...

Je réfléchis du reste à un moyen pour mutualiser et déléguer ces demandes d'indemnisation au nom de l'association pour ses membres.