lundi 20 décembre 2010

La banquise à PSL ?

On croit rêver, ou plutôt cauchemarder : les trains au départ de Paris-St-Lazare ce soir ont tous subis de gros retards dans leur mise à quai, notamment entre 18h et 19h, principale pointe vers la Normandie. Alors qu'à Vernon le dégel s'opère à grande vitesse, il semblerait que PSL soit prise dans une banquise de bêtises et de manque de moyens : où sont les agents de maintenance dans le "Techno-Centre" des Batignoles ? En congés forcés comme l'an dernier ?

Ras le bol.

Demain restez à la maison. C'est désespérant.

4 commentaires:

Franck a dit…

Stéphane,

Ce n'est pas seulement la neige qui est à l'origine de la pagaille de ce soir à Saint Lazare. Transilien nous a envoyé un mail pour nous informé que la circulation des trains a été interrompue entre Poissy et Maisons-Laffitte vers 17H00 suite à des actes de malveillance.

Il y a eu ensuite une alerte radio déclenchée à Paris en raison de la présence de personne dans les voies. Donc immobilisation des V groupes pendant plusieurs minutes. Plus de départ ni d'arrivée.

Franck

nicolas de Vernon a dit…

Les retards d'hier sont une chose, mais encore une fois: GROS PROBLEME D'INFORMATION A PSL!
Il y avait plusieurs trains au départ: certains retardés de 20mn à 1h30, d'autres pas à quai et certains à quai annoncés à l'heure.
Pour l'usager, lequel prendre?
- le plus en retard mais à quai? il devrait partir le premier. Mais pas sûr...
- le train à quai prévu à l'heure dans 20mn? mais d'ici là, sera-t-il retardé pour faire passer les autres?
- le train pas à quai mais dont le tableau indique un départ dans 10mn? Souvent pas payant.
Aucune annonce pour dire tel train pour xx partira le premier.
Pas de personnel informé. Ce n'est que "je ne sais pas", "ça devrait"... et la police ferroviaire qui surveille au cas où.
Bref, c'est au petit bonheur la chance. Je suis monté dans un train après avoir vérifié qu'il y avait contrôleurs + loco + conducteur et j'ai attendu. On a fini par partir, avec un retard de 20mn...

beatrice a dit…

Epuisée et écoeurée...comme beaucoup d'ailleurs, de ces conditions de transport pour bestiaux....et en plus de la zone violette, du parking payant, la gare et les quais glissants, bref, rien ne s'améliore, les choses empirent, je vieillis (comme tout le monde), plutôt je m'use ! à vitesse grand V (pas comme le train) et je me demande comment ferons nous alors qu'il va nous falloir travailler de plus en plus longtemps ... Joyeux Noël !

Philippe a dit…

J'effectue des trajets quotidiens entre Gaillon et Paris.

Le soir à PSL je regarde dans un premier temps si le direct pour Rouen juste avant mon train (18h25 pour le 18h30) est annoncé et à quai. Si l'une de ces conditions n'est pas remplie je fais la supposition - souvent vraie a postériori - que mon train (le 18h30) va être réquisitionné pour les rouennais "directs". Je piste donc un train orange, un TER 2NG d'une seule rame, bref une bétaillière, au mieux un V2N ou un "vrai" corail souvent voie 19.

Si le direct Rouen est présent, je scrute l'omnibus suivant (18h53 pour le 18h30). S'il arrive avant "mon" train, je tente de monter dedans. Je continue de regarder si mon train arrive. Il m'est arrivé de changer de train 1 fois, voire 2 fois.

En gérénal, si le 18h30 n'est pas présent voie 26 à 18h15, ça sent le sapin !

Parce qu'à Gaillon j'emprunte une navette municipale que je rate si "mon" train arrive en retard et je dois rentrer chez moi à pieds (45 min de marche) ou faire du stop.

Monsieur Pépy si vous m'entendez, j'implore votre pitié et vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année.