samedi 10 juillet 2010

Notre ligne est-elle maudite?

Je me pose effectivement la question.
Après le tunnel de Rolleboise qui s'effrite, des marnières qui s'ouvrent sous les voies, des arbres qui tombent sur les caténaires, des TER 2N NG qui tombent en panne, de la neige en hiver, de la chaleur en été, un IPCS tout neuf qui ne veut pas se mettre en route, depuis ce matin, un incident technique à PSL (lequel?) perturbe fortement la circulation des trains...
NOTRE LIGNE EST TELLEMENT A BOUT DE SOUFFLE qu'il faut prier (ou croiser les doigts) pour avoir des trains à l'heure!

Pendant des dizaines d'années, la SNCF n'a pas investi sur notre ligne, nous en payons maintenant les conséquences tous les jours.
A chaque incident, nous usagers, nous cumulons des heures de retards chaque mois (il suffit de voir les compteurs). En juin, la régularité n'a été que de 76,5%, un record (pire que la ligne D!).

La direction commerciale de la SNCF fait semblant de ne rien voir en augmentant les tarifs de 2,6% alors que le service se dégrade de jour en jour:
Le Stif a voulu raccorder Ermont Aubonne à PSL, mais depuis, nous avons tous les jours des mises à quai tardives car cette liaison supplémentaire perturbe la gestion du dépôt des Batignoles et le transfert des trains jusqu'à PSL.
Le Stif et RFF font des projets (RER-E) qui vont avoir pour conséquence d'accroitre encore les difficultés entre Poissy et Mantes.
L'Etat fait perdre beaucoup de temps en parlant d'une LGV pour Le Havre (où trouve-t-on l'argent?). Il faut savoir que tout autre projet est bloqué pendant ce temps.

La SNCF et RFF ont gagné beaucoup d'argent avec la vente des terrains des batignoles mais rien n'est réinvesti pour PSL.

Alors, nous usagers, allons nous longtemps encore devoir subir l'irresponsabilité des dirigeants?

Il faut un plan d'urgence pour PSL-Normandie avec:
- la construction d'une voie nouvelle entre Nanterre et Mantes, pas dans 20 ans, mais tout de suite! En même temps que le RER-E!
- des travaux à PSL et sur la ligne (alimentation, voies, signalisation...)

A nous usagers de nous faire entendre haut et fort pour mettre les décideurs, dirigeants, élus, Etat devant leurs responsabilités et pour qu'ils agissent!
Sans ça, demain sera encore pire, nous ne pourrons plus aller travailler, tout le monde perdra patience, et la fermeture de PSL se renouvellera devant l'exaspération des usagers.

C'est l'été, pensez à ce que vous voulez faire à la rentrée. Si vous voulez agir, rejoignez les associations d'usagers. Sans vous nous ne pourrons rien faire, mais avec vous, tout est possible. Nous l'avons déjà démontré avec l'opération meuh! Ne soyons pas fatalistes.

Bonnes vacances à tous.

2 commentaires:

stephadc a dit…

On aurait pu croire que le projet du "grand Paris" allait permettre de créer de nouvelles infrastuctures avec l'ambition de régler les problèmes de la région , mais cela ressemble plutot désormais à un projet démagogique sans réelle ambition autre que politique !
Cela ne fera que déplacer les problèmes existants à un terme qui n'est même pas encore concevable !
Il y a des solutions pratiques , efficaces et à moindre coûts, simplement en supprimant les goulots d'étranglements !
Cela permettrait de séparer les trafics Intercité , TER , Fret et banlieue !
Pour le moment , RFF investit massivement sur toute la région , mais le résultat sera loin de rattraper le manque d'investissement de ces 30 dernières années!

Franck a dit…

En ce qui concerne les problèmes d'hier samedi, c'est une méga panne de signalisation qui a fortement perturbée les arrivées et départs de la gare St Lazare sur toute les lignes.

Circulations totalement interrompues sur les axe Paris St Lazare Versailles/St Nom la Bretèche et Maisons-Laffitte. Un train par heure et par sens entre Paris-Poissy-Mantes et Paris-Conflans-Mantes, un train toutes les 30 minutes pour Ermont.

Souvenez-vous il y a moins d'un an la gare St Lazare ainsi que les stations de métro la desservant s'étaient retrouvés dans le noir suite à une grosse panne de courant. Les associations VTV, Bueil à toute vap'Eure et le Comité qui n'étaient pas encore constituées en assemblée, c'était demandé comment une telle panne pouvait se produire à la 2ème gare d'Europe. N'existe t'il de système redondant ??? Via un communiqué de presse, Roland Bonnepart avait expliqué que c'était la faute aux travaux. Il y a bien un système redondant, mais celui-ci était en maintenance quand la panne est survenue.

Je suis curieux de voir quelles excuses la SNCF va nous sortir cette fois ci. Ce qui est d'autant plus affligeant, c'est qu'elle ne tire pas les enseignements du passé, car cette panne est quasiment similaire à la 1ère. En toute logique, cette panne n'aurait jamais du se reproduire...

Franck du comité