mardi 9 mars 2010

Un grand soir

Cela se confirme, nous entrons désormais dans un nouveau cycle pourri comme nous l'annoncions il y a quelques jours : ce soir, le train 13119 de 18h30 a accusé un retard "exceptionnel" de 1h10 ! Parti à l'heure, ce merveilleux train Bombardier TER 2N NG a ralenti progressivement peu après son départ sur les quais de Sartrouville où nous avons pu admirer pendant près de 45 minutes la circulation et le sushi local...



Le chef de bord nous a averti d'un dysfonctionnement matériel inédit : fuite d'air dans le système de suspension. Du jamais vu.

Pour mémoire, ces trains TER 2N NG sont NEUFS ! Ils ont à peine un an de circulation pour les plus anciens des 16 commandés chèrement par la Région (plus de 200 millions d'euros le tout), et nous constatons déjà des fuites sur les suspensions. Après les problèmes d'interférences électriques, le réglage défectueux du chauffage, les portes qui ne s'ouvrent pas à quai, les toilettes qui se bloquent, on va nous annoncer bientôt qu'un pneu est à plat !

La ligne était bloquée par notre train à Satrouville : les 18h50, 18h53 sont partis par Conflans, sur la petite route touristique du Val-d'Oise...


Le conducteur a pu remettre en route le système de suspension au minimum et nous sommes repartis à 70 km/h vers Mantes-La-Jolie qui sera le terminus de notre périple selon le chef de bord. En effet, il nous annonce qu'une prise en charge des voyageurs est assurée à Mantes car il y aura deux trains pour effectuer un transbordement, et "qu'il faudra faire preuve de civisme entre les usagers pour se répartir uniformément" entre les deux "chaloupes" de ce Titanic. Cette annonce a fait un bel effet à bord : rire jaune garanti.

A Mantes, ce fut un seul train qui nous a sauvé : le 18h53 pour Rouen, un bon vieux Corail (avec une voiture rénovée TER2N-like, pitié), incassable lui. Nous n'avons pas eu à choisir finalement entre les femmes et les enfants pour ce transbordement. Merci de nous épargner ce lourd sacrifice.

Nous sommes arrivés à Vernon à 20h19, soit exactement 1h10 de retards.

J'ai récupéré le bon de retard à la gare de Vernon, mais j'imagine que le centre de Caen ne nous indemnisera pas car notre voyage fut annulé "administrativement" et nous sommes montés dans un TER qui n'offre pas, comme chacun le sait, le bénéfice de l'Engagement Horaire Garanti. C'est du reste aussi pour cette raison que le 13123 de 19h30 ne s'est pas arrêté à Mantes, car lui peut prétendre à l'indemnisation.

Double peine assurée pour les usagers.

7 commentaires:

nicolas de Vernon a dit…

J'ai eu la "chance" (!) de prendre le 18h50 qui a été détourné par conflans (13mn de retard).
Mais aucun message du contrôleur pour nous expliquer la raison du détour et donc d'un retard probable à l'arrivée. Ah si! Une fois arrivés à Mantes le contrôleur nous a indiqué: "Notre train a 10mn de retard suite à un changement d'itinéraire". Ca, on l'avait deviné!!!!
Un peu court comme explication...
Entre temps Stéphane m'avait appelé pour m'indiquer la détresse du 18h30.

33 a dit…

Pour info le 19h30 c'est bien arrété à Mantes pour récupérer les derniers malheureux restés à quai.

Fauv a dit…

Bonjour à tous,

Erreur pour les horaires garantis, il existe depuis le 3 décembre 2009 (suivant le nouveaux tarifs voyageurs de Février 2010) une possibilité de se faire rembourser de : 25% d'un billet plein tarif si retard de plus de 60mn et de 50% d'un billet plein tarif si le retard arrive à 120 mn.

Les tarifs voyageurs de Février 2010 s'appliquent aux services nationaux et régionaux.

L'explication se trouve dans le Volume 5 . Annexes page 18 (ou rechercher GCC-CIV/PRR) des Tarifs Voyageurs disponibles dans toutes bonnes gares qui se respectent ou alors sur le site www.voyages-sncf.com

Cordialement

FAUVdeBourgogne

Thomas a dit…

Le kebab de Satrouville à l'air bien,
par contre le coiffeur j'irai pas dans celui là.

vous avez vu comme la nuit tombe vite encore au mois de mars.

Philippe-Ludovic a dit…

Ma fille était malade ce jour-là, je suis resté chez moi, j'ai pu échapper à ce cirque pour une fois !

Quelqu'un pourrait-il m'indiquer le tarif mensuel du forfait Rouen Port-Villez ? Merci.

lolopa27 a dit…

Moi aussi j'y étais .... meme assis juste au dessus de la panne, le mécanicien est intervenu rapidement. Un bruit assourdissant de fuite d'air mais je trouve que pour une fois le contoleur (première partie du train ) a fait un effort particulier de communication de suivi de l'incident. Seule petite erreur, le quai de transbordement dans le train de 18h53, ses voyageurs eux ne savaient pas la cause exacte de leur arrêt à Mantes, nous avons pris soin de leur expliquer et ils ne nous ont pas lyncher. Il suffit de COMMUNIQUER.
En outre, nous aimerions savoir pourquoi des trains si récents ont déjà ce genre de pannes...Ca la SNCF n'est pas non plus prête à communiquer...
Sa seule réponse au mécontentement, la répression avec des controles à répétition Est ce la meilleure solution pour résoudre les problèmes...je ne le crois pas

Mike a dit…

J'y étais aussi dans ce train, mais je n'étais pas en colère. Des pannes, ça arrive, même sur des équipements neufs, je pense qu'ils ont pris la bonne décision pour des questions de sécurité.