lundi 1 février 2010

Tir de barrage

Ce matin en gare de Vernon, nous avons eu le privilège d'avoir un "accueil" personnalisé sur le quai 2 en direction de Paris-St-Lazare : pas moins d'une dizaine de contrôleurs accompagnés de leur fidèle police ferroviaire barrait la route aux usagers pour contrôler leur régularité vis-à-vis de leurs titres de transport.



Bien sûr, ce lundi 1er février, jour de renouvellement mensuel du Navigo, est un pur hasard, tout comme les curieuses et exceptionnelles 20 minutes de retard du train de 6h11 qui transportait ces agents zélés pour commencer leur filtrage dès le 6h29 (une grande première, la Direction ECT fait des progrès, bravo).

De nombreux usagers ont protesté contre ces méthodes mesquines car faut-il rappeler à la Direction ECT de la SNCF qu'une grande partie des usagers qui prenaient leurs congés mérités de Noël ont recommencé leur abonnement mensuel à partir du lundi 4 janvier et que donc ils ont encore un sursis jusqu'au mercredi 3 février inclus prochain ? Vont-ils revenir jeudi ? Hum... Nous, vous, êtes et sommes prévenus.

Ha oui, autre point : il fait comment l'usager vernonnais pour valider son Navigo à Vernon puisqu'il n'existe pas de terminaux compatibles ? Il prend sont vélo pour se rendre à Bonnières ? Pour information, il est possible en gare de Gisors (27) d'acheter et de valider la carte Navigo.

Non, l'objectif était bien de rappeler que la fraude à Vernon doit être éradiquée, que nous sommes de dangereux usagers, la terreur de la ligne, des porteurs pas toujours sains de la grippe H1N1, des bavards qui empêchent les usagers rouennais de dormir en porte-feuille sur les banquettes, etc. Oh les vilains usagers !

Plus sérieusement, les contrôles sont tout à fait normaux et logiques pour la continuité et la pérennité d'un service public : la fraude, car elle existe à Vernon, comme à Mantes .. et à Rouen, doit être poursuivie mais la SNCF doit également tenir compte du message que veulent faire passer une grosse partie des "fraudeurs" de la ligne : il s'agit pour eux d'exprimer une véritable sanction par rapport aux service public fortement dégradé et au manque de considération que porte la Direction SNCF aux usagers, relayée par certains contrôleurs.

Ce matin, le 7h42 et le 8h11 étaient composés d'une seule rame de Bombardier glacé : de nombreux usagers de Vernon ont dû se rabattre sur les "compartiments" de 1ère tandis que d'autres "voyageaient" debout. Pire, à Mantes, des usagers n'ont pu monter à bord, la température a pu cependant remonter. Même constat sur le 8h11. C'est proprement scandaleux : nous savons que la SNCF a renvoyé certains Bombardiers en révision chez Alstom, notamment pour les problèmes électriques et de chauffage connexes régulièrement constatés par les usagers et VTV, mais pourquoi sacrifier alors deux trains en pleine heure de pointe ? Où est la logique ?

Pire, alors que les usagers du 8h11 arrivaient à la dernière minute sur le quai pour tenter de prendre cette demie rame Bombardier, la barrière de contrôleurs n'a pas voulu retenir quelques secondes la fermeture des portes parce qu'il fallait les contrôler. Or la plupart de ces usagers étaient parfaitement en règle ! Dégoutés, ils ont dû attendre plus de 40 minutes le prochain train de 8h53 pour atteindre Paris vers 9h40 ! La SNCF applique ainsi le principe de la double peine : non seulement les usagers sont contraints à utiliser le train de 8h11 pour pouvoir déposer leurs enfants à l'école, mais aussi les contrôleurs les empêchent de monter à bord sans motif vraiment valable (il n'y a pas de train immédiatement derrière le 8h11, le direct du Havre est à 15 minutes) !

Voici du reste un témoignage d'une usagère que VTV a reçu ce matin :


J'ai personnellement payé mon forfait Vernon / Port Villez 89,40 € pour le mois de février.

Ce matin, scandale à la gare : j'ai pris le train de 8h11 et les contrôleurs étaient là, à barrer le passage (au moins 8 je pense). Le train allait bientôt partir lorsqu'ils ont refusé de laisser passer des voyageurs. Les portes étaient toujours ouvertes, mais sous prétexte qu'il n'allait pas tarder à les fermer, ils ont du rester sur le quai. N'oublions pas que laisser passer un train, c'est attendre une heure le suivant... C'est pas comme s'il y en avait un autre 5 mn plus tard... C'est scandaleux de la part des contrôleurs qui ne sont pas là pour ça (à mon sens).

Apparemment les personnes étaient en règle, mais ça ne comptait pas car ils n'ont MÊME PAS VOULU REGARDER LEURS TITRES DE TRANSPORT. Franchement, pour qui se prennent-ils ? Je n'ai généralement rien contre les contrôleurs, mais cette attitude est franchement choquante.

La SNCF entame un nouveau bras de fer avec les usagers, en pleine semaine de grève et juste avant les congés normands : quand la régularité s'améliore ces dernières semaines, le respect diminue. Finalement, on ne s'en sortira jamais ?

19 commentaires:

Thomas a dit…

Vous avez complètement raison Stéphane, on ne s'en sortira jamais. Où étaient-ils les contrôleurs d'hier, ce matin, quand les 7h25/29/42 étaient annonces "retardés" ?

Thomas

Gaëtan a dit…

"Les contrôleurs sont nos alliés" ai-je lu sous la plume de stephadc.

Cette semaine un contrôleur nous a dit au sujet du chauffage "ça sera réparé en mars". A la question d'un dame "vous trouvez ça normal?", il répond "moi je fais mon boulot, je vous informe".

Vous l'imaginez, une demi-douzaine de passager ont réagit vivement à cette "démission de service publique" de l'agent. Au moins aurait-il pu concéder que c'était inadmissible, insurportable...

Et cet imbécile de se plaindre que "c'est toujours le lampiste qui prend "!

Si le rôle de l'association est de parler à la direction de la SNCF, l'usager quant à lui doit s'indigner devant ces agents qui refusent de se battre pour le service public (et ne se battent que pour leur intérêt de corporation).

Ceux là ne sont pas les alliés des usagers et n'ont aucun égards à recevoir de notre part.

La grève doit s'associer à d'autres formes de contestation pour démontrer aux usagers que les agents SNCF se battent pour le service public et non pour leur seul intérêt.

http://www.rue89.com/2010/01/21/un-agent-edf-mis-a-pied-pour-avoir-rebranche-une-famille-defavorisee-134861

Chris a dit…

La SNCF est en pleine contradiction : elle chasse les fraudeurs par des barrages musclés mais c'est elle-même qui incite à la fraude à Vernon !

Personnellement je n'ai pas peur de le dire : le cadencement tel qu'il a été mis en place à Vernon est un véritable appel à la fraude ...!!En supprimant les trains directs et en les remplaçant par des omnibus, pour moi le message de la SNCF est clair : on vous offre un service banlieue donc contentez-vous d'acheter votre Pass Navigo et arrêtez de payer un tarif Grandes Lignes en y ajoutant un Vernon-Port Villez à 80 euros !!
Prenez nos belles bétaillères qui s'arrêtent partout, de toute façon comment voulez-vous qu'on vous contrôle sur un parcours vernon-Bonnières qui dure 6 minutes !?

Le message du cadencement est clair à Vernon = adieu les trains directs Grandes Lignes - bonjour les trains gratuits banlieue !

Remarquez on nous avait promis une meilleure lisibilité des horaires avec le cadencement et c'est vrai : tous les trains gratuits partent de Vernon à 11 et 29 et partent de Paris à 33 et 53 ! Merci pour cette amélioration bien pratique !

Cette situation c'est la SNCF qui l'a voulue malgré les mises en garde de VTV ! Alors arrêtons l'hypocrisie des barrages ...euh pardon des "accueils embarquement" !!...

Je n'aime vraiment pas ces méthodes musclées avec police, parfois maitre-chiens et bientôt canons de 20 en batterie !?...Cela crée une atmosphère de provocation, d'affrontement, surtout quand les contrôleurs zélés agissent comme décrit dans le message de Stéphane, en refusant l'accès au train à des personnes en règle sous prétexte que le départ est proche !

Je propose qu'au prochain barrage, nous nous regroupions et agissions ensemble : si personne ne passe le barrage avant l'arrivée du train, si tout le monde se masse devant et s'y présente simultanément EN BLOC lors de l'entrée du train en gare, le barrage ne devrait pas tenir longtemps sous la poussée et "l'envahissement" !!

Je n'encourage pas la fraude mais je n'aime pas être pris pour un pigeon ou pour une bonne vache à lait normande !
Ok pour payer mais uniquement à hauteur du service qui m'est rendu : à service banlieue : tarif banlieue. Si la SNCF souhaite encaisser mon abonnement Grandes Lignes à nouveau, qu'elle me rende mes trains directs !

nicolas de Vernon a dit…

Des contrôleurs qui empêchent des usagers en règle de monter dans un train, ce n'est pas une entrave à la circulation? Ce n'est pas une faute?
Si on empêche un train de circuler, on peut être poursuivi, alors empêcher un usager avec billet de monter dans le train, c'est pas la même chose?
La SNCF doit revoir la manière de contrôler les usagers.
Les accueils filtrage n'ont plus lieu à PSL car ça met trop le bazar... et bien à Vernon, c'est pareil!

Bernardo "El Nanabozo" a dit…

je rajouterais meme qu'en plus des 7.42 et 8.11 qui sont des demi-trains, il faut compter le 8.53 qui est dans la même situation et le 19.30 de lundi soir. Et si on ne payait qu'une moitié de billet ??? Ou alors que les mantais ne payent qu'un 1/2 billet par personne vu qu'ils ne peuvent pas s'assoir...
En tout cas, ce matin, le contrôleur un brin désabusé du 8.53 a expliqué doctement à nos amis du mantois, que ce demi-train était dû à un accident de circulation hier soir entre un corail et une voiture à un passage a niveaux...
Alors révision ou réduction des trains ???

Chris a dit…

Et aussi le 7h42 de lundi matin. Et aussi le 18h30 de lundi soir...!
La liste est longue des trains assurés en demi-rames !!! Tout ça pour compenser 1 seul Corail qui aurait eu un problème dont personne n'a entendu parlé...!?

On nous prend pas pour des demi-cons ça c'est sûr !

wanda a dit…

Question de débile :
qu'en est-il des autres gares hautes-normandes ? Y a-t-il aussi à Val de Reuil ou à Gaillon des barrages filtrants aussi jolis que les nôtres ? Sommes-nous les seuls fraudeurs de la région pour qu'on nous aient à l'œil de si vilaine façon ? A mais oui, j'oubliais on est 3.500 lascars susceptibles d'être des fraudeurs en puissance et puis 3.000 forfaits grande ligne ça commence à chiffrer, surtout que comme le dit Chris c'est tout bénéf. puisque ces blairauds ils ont le service banlieue en contrepartie, donc par ici la bonne soupe on leur file un misérable direct le matin (plombé par l'arrêt supplémentaire à Gaillon) histoire de donner le change et roule ma poule par ici la monnaie. Quand aux contrôleurs ils effectuent pour une fois remarquablement bien leur mission de service public lors de ces riantes journées portes ouvertes, quel zèle, quel talent, c'est impressionnant !
J'aimerais bien savoir quand même si il a ce genre de contrôle dans les autres gares éligibles au forfait grand ligne.

Thomas a dit…

Je veux bien faire partie des 3000 blaireaux qui font bloc devant le prochain barrage filtrant en attendant l'arrivée du train... Cette idée de Chris me plait beaucoup.

Emmanuelle a dit…

Seule la gare de Vernon a une association et des adhérents qui sortent la tête de leur trou ... ne cherchez pas plus loin !

stephadc a dit…

Il y a eut effectivement un accident hier soir à un passage à niveau près d'Yvetot(train 3132)!
Mais cela n'explique pas les demi-trains en ce moment!
Certain le sont parce que des gars dans des bureaux ont estimés que cela suffisait aux heures où ils roulent , d'autres , c'est pour raison de maintenance !
On fait remonter , mais rien ne bouge !
Je comprend la réaction du controleur qui à force de ne rien voir venir , fini par être désabusé!(c'est le cas de plus en plus d'agents !)

Gaëtan a dit…

Ce soir c'est au tour du 17h30 d'être en "demi-service"...

Je suivrai volontiers cette action de désobéissance civique au prochain affrontement avec le barrage SNCF / police du rail. Cependant, comme nous ne sommes pas prévenu il sera difficile de nous rassembler.

Chris a dit…

Gaëtan, Thomas, Wanda et tous les autres : ça fait plaisir de voir que les Vernonnais sont toujours là et prêts à se faire entendre...
Avec les contacts que nous avons sur le terrain, on peut, comme déjà par le passé, être prévenu de la date du prochain accueil chaleureux organisé par la SNCF...
Je pense qu'on s'en reparlera....!!

Restons nombreux et solidaires : c'est ce que craint le plus la SNCF...

Thierry de Vernon a dit…

Rendez vous le 1er Mars pour faire bloc devant le contrôle filtrant de Vernon.
j'emmène un ballon de rugby pour la mêlée ?

totof27 a dit…

bonjour,
ce n'est pas la 1ere fois que ces contrôleurs agissent de la sorte.
C'est déjà arrivé fin décembre où ils avaient bloqué l'accès au quai alors que le train était encore à quai portes ouvertes !
J'ai demandé à parler au responsable de cette décision : il s'agit de Mr Champeaux (c'est toujours le même lors que chaque opération de contrôles, type à lunettes). Je me suis pris la tête avec lui car c'est une entrave à notre libre circulation avec un billet en règle et qu'il ne pouvait pas m'empêcher d'aller au moins sur le quai(il n'a même pas voulu regarder mon forfait) ... bref imperméable à tous commentaires il m'a simplement dit que c'était pour raison de sécurité ... et là j'ai cru pleurer. Je l'ai invité à faire ce genre d'opérations en SL ou même à mantes ... j'attends encore sa réponse.
Bref soyons clair ils sont là pour nous pourrir la vie car bientôt ils fermeront la gare 15 mn avant l'accès au train ... pour raison de sécurité.
Comme par hasard quelques jours tard la SNCF a affiché sur les 2 quais un petit panneau avec les consignes de sécurités à respecter dont celle où on ne doit pas monter dans un train lorsque le signal de départ est donné (là ok quoique ..) Mais en aucun cas ils ne peuvent nous bloquer l'accès au quai ou au train avant ce signal.
Bref soyons clair ils sont là pour nous faire c----
Pour ma part je comptais renouveler mon forfait, et bien niet moi aussi je vais jouer.
Est ce que VTV peut se rensigner sur nos droits face à cette tribus avec leur abus de pouvoir ? On devrait aussi appeler la police lorsque nous ne pouvons pas circuler librement, non ?
bonne journée.

Jonathan a dit…

Comme il a était dit, il faudra se rassembler la prochaine fois et faire bloc !

Il y aura sûrement une bonne bousculade avec la police ferroviaire, mais au moins avec un peu de chance, ça fera le JT de TF1 et de France 2 ! Médiatisons les pratiques de la SNCF. Y'en a marre.

A laisser pourrir des situations pareil, je ne comprend pas que la SNCF ne voit pas l'émeute venir. Un jour ça va péter même si je suis plutôt du genre à discuter et anti violence ... Mais là y'en a marre.

stephadc a dit…

J'ai vraiment l'impression que ce que la direction cherche est l'affrontement entre usagers/clients et agents !
Eux ,bien sûr sont à l'abri dans leurs bureaux !
Les récents rapprochements entre voyageurs et syndicats ne doit pas les rassurer !

Chris a dit…

Stephadc,
Je suis généralement le premier à prendre la défense des agents de terrain et qui les considère souvent comme des "alliés". Mais l'attitude des quelques contrôleurs qui ont refusé l'accès au train à des passagers en règle lors du dernier barrage à Vernon, sous prétexte que le signal de départ ALLAIT être donné, est scandaleuse. De nombreuses personnes en règle, dont la seule erreur est de ne pas être arrivées en gare 10 minutes avant le train, ont dû attendre plus de 40 minutes le train suivant ! Ce n'était même pas une décision provenant du Chef de Service ou du Chef de Bord mais simplement d'un contrôleur rendu excessivement zélé par la présence d'une dizaine de ses camarades et de la Suge !? Ce n'est pas normal !

Si le barrage est décidé par la direction, je ne peux pas imaginer qu'elle puisse également donner des consignes pour ces excès de zèle bornés!?
Pour moi, cette fois, c'est bien la responsabilité de ces agents qui est directement en cause.

J'invite donc Thomas, Gaëtan, Thierry, Wanda, Jonathan et tous ceux qui sont contre ces pratiques et qui sont prêts à y répondre la prochaine fois par un passage en bloc organisé à envoyer un email à vernontraindevie@orange.fr avec simplement comme objet : NON AUX BARRAGES !

Nous serons ainsi prêts à nous organiser lorsque l'occasion se présentera. Cette fois il se peut que ce soit cous l'oeil des caméras et des journalistes et je ne suis pas sûr que l'image de la SNCF en ressortira grandie..!

Emmanuelle a dit…

Ce sont certainement les mêmes qui d'un ton condescendant me tenaient il y a quelques mois des propos inacceptables sur le soit-disant "tarif social" dont nous bénéficierions à Vernon (sous entendu la fameuse carte orange), en ajoutant un "vous devriez déjà être bien content de ce que vous avez".
Alors ces contrôleurs qui se prennent pour des caïds sans même connaître la situation (ils n'avaient pas connaissance du forfait Vernon-Port Villez ...), non je n'ai plus de respect pour eux.

1. Je ne prends plus le train faute de boulot mais le jour où vous agissez, je me joins à vous (les sms c'est bien pratiques !)

2. La carte orange à Vernon, c'est la merde assurée et le début de la fin pour la ville.

A bon entendeur ...

stephadc a dit…

Chris , je suis d'accord avec toi au sujet de ce zèle déplacé !
Dès que certains ont un uniforme et un peu de pouvoir , ils en abusent , mais pas qu'à la SNCF , c'est malheureusement humain !
En tant qu'agent devant me rendre dans une autre ville pour assurer mon service , je me suis déjà vu voir l'accès au train refusé , mais c'est son chef qui lui a collé le retard de mon train sur son dos !
Il y a vraiment des champions chez nous!