mercredi 6 janvier 2010

Communiqué SNCF lié aux intempéries

Comme vous avez pu le remarquer ce mercredi 6 janvier, la trêve des confiseurs est désormais finie et les retards recommencent à s'accumuler. Pour ma part, j'en suis à 1h05 de retard cumulé aujourd'hui par la rotation 7h25 / 18h50.

Bien sûr, les intempéries sont essentiellement responsables des perturbations et des retards inhérents. A ce titre la Direction des Lignes Normandes a adressé à votre association Vernon Train de Vie un communiqué spécial que nous relayons afin de vous donner quelques éclaircissements sur les raisons techniques de ces retards.




LES INTEMPÉRIES PERTURBENT LE TRAFIC FERROVIAIRE VERS LA NORMANDIE

D’importantes chutes de neige perturbent actuellement l’ensemble des déplacements routiers et ferroviaires sur les régions de Haute et Basse Normandie.

Afin d’assurer la sécurité des voyageurs, la vitesse des trains a été réduite dans un premier temps à 140 km/h puis à 120 km/h sur l’ensemble des territoires normands. En conséquence, les trains subissent un retard de l’ordre de 15 à 30 minutes.

Quelques difficultés techniques liées à l’accumulation de neige sur les voies peuvent aggraver ces retards.

Notre objectif reste de vous acheminer dans des conditions de sécurité optimales.

Armelle Le Hire Ringenbach
Directrice des Lignes Normandes Intercités

Si la neige s'est effectivement mise à fortement tomber en Seine-Maritime, et notamment au Havre et à Rouen, il n'est pas compréhensible pourquoi de telles intempéries pourtant relativement fréquentes dans nos régions perturbent à ce point nos lignes.

Nous pouvons comprendre que le froid et la neige puisse causer quelques dégâts à 160 km/h, mais depuis la mise en place des rames Corails dans les années 70, rien n'a été fait pour améliorer techniquement ces voitures en 35 ans qui semblent si fragiles ? Les locomotives BB15000 héritées du réseau Paris-Est devaient certainement connaître des conditions climatiques encore plus difficiles en Lorraine et en Alsace. Autre exemple, les nouveaux trains Bombardier TER 2NNG sont pourtant issus d'une technologie canadienne, et il semblerait qu'un petit -5°C soit une température plutôt tropicale chez eux non ?

Ainsi, il faudra systématiquement subir les conséquences de ces intempéries à chaque hiver sans que des solutions techniques ne soient étudiées ni même envisagées. On fait avec ce qu'on a...

Au moins nous voyageons en sécurité. Et ça nous ne pouvons pas leur reprocher. Mais est-ce la seule ambition de la SNCF ?

16 commentaires:

Franck a dit…

Ce qui est d'autant plus étonnant, c'est qu'il y a plus de 20 ans, à l'époque ou j'étais lycéen, il y avait déjà des épisodes neigeux tels ceux que nous connaissons aujourd'hui. Si sur le réseau routier c'était la catastrophe, les trains en revanche étaient à l'heure ! Aucune limitation de vitesse avait été imposée par mesure de sécurité. Je m'en souviens très bien, car je me disais : chic, chic, chic, les trains vont être en retard et je vais rater ma 1ère heure de cours. Et bien j'ai du déchanter...

Il y avait eu quand même une fois ou les aiguillages de la gare St Lazare avaient gelé. C'était au milieu des années 80 si mes souvenir sont bons. Les trains étaient bloqué au niveau de Pont-Cardinet, et les voyageurs avaient du descendre sur les voies et rejoindre la gare St Lazare à pied.

La question que je me pose c'est : pourquoi lors d'importantes chutes de neige il y a 20, 25 ans les trains étaient peu ou pas gênés, et qu'un quart de siècle plus tard, alors que les technologies évoluent, c'est la pagaille sur les voies pour quelques centimètres de neige ??? Curieux n'est pas ? Ca devrait plutôt être l'inverse...

Franck du comité

stephadc a dit…

Je pense que la fréquence des trains actuellement n'a rien à voir avec celle d'il y a 20 ans!
Ce qui motive le plus la direction actuellement est le cout des réparations du matériel ainsi que le risque encourru par les voyageurs , y compris sont qui attendent sur les quais.
Il est devenu logique de limiter la vitesse pour limiter les risques .
Pour ce qui est des installations , la neige et la glace ont toujours poser des problèmes aux aiguillages , la grande différence reside désormais dans le traitemant humain des interventions car il n'y a presque plus d'agents dans les postes pour intervenir de suite , il faut appeler des équipes qui ne sont pas forcement à proximité!
En 1985 , il y avait 238500 cheminots alors que nous ne sommes plus que 152000 aujourd'hui!
De plus , ces dernières années , la neige était plutot rare est peu abondante , ce qui n'était pas le cas dans les années 80!
En 25 ans , les technologies ont certes évolué , mais les rames corails sont les mêmes , le pire étant le matériel moderne , l'électronique n'est pas adapté au milieu ferroviaire et à ses contraintes!
Bref , nous n'avons pas fini de subir cette situation!

Jonathan a dit…

", l'électronique n'est pas adapté au milieu ferroviaire et à ses contraintes!
Bref , nous n'avons pas fini de subir cette situation!"

Je ne comprend pas bien alors [je me met en mode idiot].
Alors l'électronique ne serait pas adapté aux ferroviaires, mais des ingénieurs auraient décidé de faire ce choix qd mm ? Mouais ... Je ne vois en aucun cas pkoi l'électronique ne serait pas adapté. La plupart des retards ne viennent pas de l'électronique de ce que je sache. Sinon va falloir expliquer pourquoi investir des millions dans des rames qui ne sont pas adaptées ...

Olivier - Voyageur de Vernon a dit…

Je suis d'accord avec Stéphane sur le fait que l'électronique n'est pas adapté au milieu ferroviaire. En effet il a fallu plus d'un an avant que les contrôleurs SNCF découvrent que l'on peux faire des annonces dans les 2NG et encore pas tous (certain disent encore que dans les 2NG ils ne peuvent pas en faire).

Plus sérieusement les avions sont "bourrés" d'électronique et évoluent à des températures extrêmes. Je ne vois pas pourquoi les trains ne seraient pas compatible avec l'électronique.

stephadc a dit…

L'électronique (de puissance surtout) a du mal à résister aux chocs quasi continuels et le froid actuel semble perturber son fonctionnement !
Nous n'avons de problèmes récurrents que sur le matériel moderne pourvu d'électronique et sur le matériel rénové (où il en est installé).
Pour les TER 2NNG , on découvre des disfonctionnements dûs à l'électronique régulièrement (radio , signal d'alarme , chauffage , moteurs etc...).

Jonathan a dit…

Je suis assez sceptique. Peut-être que l'électronique n'aime pas le froid, mais il y a des solutions pour y remédier lors de la conception des rames tout de même !

Pour reprendre l'exemple d'Olivier, les avions évoluent dans des températures extrêmes (et conditions extrêmes) et sont bourrés d'électronique aussi ! Et les armoires élec ne sont pas dans le froid, elles sont au chaud. Ou l'ingé qiu a pondu ça n'est pas malin...

Sinon pour les micros qui ne marchent pas, soit le contrôleur ne sait pas le faire marcher ? ça peut arriver sur du matériel nouveau donc inconnu, (faire une formation peut-être ? j'dis ça j'dis rien ...) Ou alors, j'espère qu'il existe des contrats de maintenance ? Ou des procédures pour vice caché ? Car au prix des bestiaux ...

Je persiste, la SNCF se cache souvent derrière des problèmes techniques alors qu'il s'agit plus d'organisation. Un coup c'est la neige, ou le froid, l'été c la chaleur, à la il pleut, la les feuilles sont tombées ... La un pigeon a chié sur le pare-brise, merde aucun ingénieur n'a pensé à mettre une pompe de lave glace et un essuie-glace !!

...

Jonathan a dit…

ah et pis mieux, peut-être réfléchir à comment vraiment faire en sorte que le trafic se fluidifie ? C'est pas des rames toutes neuves qui vont améliorer la chose mais peut-être plutôt le dédoublement des voies pour éviter de rouler derrière des transiliens ou omnibus ?

Je me pisse dessus tellement je rigole quand je vois les pubs sur le frêt de la SNCF ... Genre ils investissent ... Je ne pense pas que notre ligne soit si peu importante pour la laisser mourir à petit feu !

Olivier - Voyageur de Vernon a dit…

J'ai remarqué aussi que les contrôleurs avait du mal a vérifier les "Navigos".

Heureusement qu'il y a le bon vieux forfait papier (lol).

Par contre le lecteur de carte bancaire, là il n'y a pas de soucis !!!!

Jonathan a dit…

Exact !

En plus, il me semble que leurs appareils (peut-être pas tous) ont à la fois le lecteur de puce, et le lecteur de RFID. Mais non ils s'acharnent à enlever la carte de ça coquille plastique.. la perte de temps ..

Ou si c'est un problème de matos, bin on fait comme nous chez Darty, retour au SAV hin ;D

Jonathan a dit…

euh le lecteur de carte bancaire, non ca va, par contre l'impression via bluetooth est bien longue ...

Jonathan a dit…

ban je me moque un peit peu hin, mais ça fait du bien quand mm parce-que j'ai un peu les boules de la SNCF ^^ Mais ca reste gentillet :p

stephadc a dit…

Pour le trafic , il est évident que changer le matériel ne changera pas grand chose à la capacité de la ligne!
Je crois qu'on est parti pour attendre la "ligne TGV"du grand Paris , si cela se fait un jour!
Il y a des problèmes d'organisation en toutes saisons Exemple: nos ingénieurs ont pensés à mettre une pompe pour le lave-glace , mais personne pour remplir le réservoir!
Les gars de Bombardier et Alstom sont présents à Clichy et au Val d'Argenteiul pour la maintenance , mais ils cherchent encore la source de nos problèmes !

nicolas de Vernon a dit…

Stéphane,
le TGV n'est pas la solution à nos problèmes. Seule une voie supplémentaire entre Poissy et Mantes permettra enfin d'avoir un service convenable sur l'Ouest parisien et la Normandie.

Quant aux rames neuves: peut-être faudra-t-il acheter japonais, il semble que ce soit le seul matériel fiable. Alstom n'est pas connu pour la fiabilité, et Bombardier me déçoit beaucoup.
Encore une fois, le TER 2NNG n'est pas nouveau, il circule depuis des années dans d'autres régions (dont Rhône-Alpes) et je ne comprend pas pourquoi autant de problèmes.
Ou alors si: la tension électrique insuffisante sur nos lignes, et là, pas d'investissement à court terme et donc, pas d'amélioration à venir... ça promet!

Jonathan a dit…

Avez-vous lu le magazine de la Région HN du mois ? Je l'ai reçu par la courrier hier.

Ils promettent 100% de matériel neuf d'ici fin 2010.

Une carte de transport unique (est-ce la fin programmé du complément + navigo ?)

A lire leur bel article, on a l'impression que tout est beau dans le rail Normand. On parle de rames neuves, mais on veut aussi et surtout des améliorations sur la ligne ! Pas seulement sur le matériel... Quand vont-ils comprendre cela ?

Jonathan a dit…

D'ailleurs, je ne comprend mm pas qu'on n'améliore pas la ligne rapidement. Car si on réfléchit, cet investissement fera revenir un bon nombre d'usagers qui avaient délaissé le train à cause des problèmes, et donc augmenter les revenus de la SNCF ?

+ de client, une meilleure image, + de revenus, - d'indemnisations (qui doivent compter bonbons à la SNCF quand même .., - de CO2

Je suis peut-être (sûrement) un doux rêveur.

stephadc a dit…

Nicolas , c'est pour cela que j'ai placé des """"" autour de ligne TGV !
Il nous faut cette nouvelle voie tout de suite pas dans 20 ans!
Cette nouvelle voie sera difficile à mettre en place entre Poissy et Vernouillet , mais cela semble plus simple entre Les Mureaux et Aubergenville!
Il y a longtemps que ce projet est dans les cartons , mais maintenant qu'il y a "Le Grand Paris", j'ai peur que ce carton soit mis au recyclage!