lundi 21 septembre 2009

Pile je gagne, face tu perds

Le déplacement de la gare de Vernon dans le futur quartier Fieschi, en face du collège Ariane, fait actuellement couler beaucoup d'encre car ce projet est une des clefs de voute du Contrat Agglo / Région mais aussi et surtout du grand projet de restructuration des lignes ferroviaires Normandes promu par le Conseil Régional. Si les usagers soutiennent majoritairement ce projet, il convient d'être cependant très prudent sur certains arguments lus ici et là...

Ainsi, dans le Démocrate du mercredi 16 septembre 2009, nous pouvons lire en effet que le Président de la Région, Alain Le Vern, exige en piquant "une petite crise d'autorité" que la CAPE et la mairie de Vernon se positionnent clairement sur le déplacement de notre gare sous peine de voir notamment les nombreuses subventions régionales, actuellement en attente, fondrent sinon disparaîtrent...

Selon la Région, le déplacement de la gare est fondamental pour solutionner le problème des trains à Vernon et le positionnement de nos collectivités territoriales locales (mairie et agglomération) est à double tranchant : si ni la mairie ni la CAPE ne souhaitent pas de ce projet, il y aura alors un "argument massue pour renvoyer les déçus de la SNCF sauce vernonnaise à leurs élus locaux". Au contraire, si le déplacement est adopté, "Alain Le Vern pourra dire à ces mêmes déçus que la Région investit lourdement pour améliorer la situation".

Par conséquent, nous pouvons très facilement résumer la situation : Pile je gagne, face tu perds.

La vraie question à se poser n'est bien sûr pas sur la table actuelle des négociations. En effet, il convient avant tout de savoir quels seraient les véritables avantages à déplacer l'actuelle gare de Vernon dans le site de l'ex-caserne Fieschi, et ceci dans l'intérêt primordial des 3000 usagers quotidiens de la gare de Vernon !

Le premier argument pointé par la Région est que cela nous permettra d'avoir plus de trains. C'est faux, car comme il nous l'a été plus que souvent rabâché lors de nos discussions avec la SNCF et la Région, il n'existe plus actuellement de sillons disponibles pour faire circuler plus de trains sans de nouvelles voies entre Mantes et Paris-St-Lazare. Comment par miracle des sillons pourraient désormais se libérer quand il n'y en a plus pour avoir des trains directs Vernon / Paris / Rouen ? Hum... On ne nous aurait pas tout dit, mais alors...

Le déplacement de la gare de Vernon permettra cependant deux choses :

- La position de l'actuelle gare dans une courbe est en effet très dangereuse et il est plutôt logique de placer la gare dans une ligne droite. A cela je dirai que cette position existe depuis la création de la ligne en 1843 et que le fameux tunnel en "Y" de la gare souterraine de Rouen est dans une situation encore plus catastrophique ! Mais bon, si cela peut s'améliorer, cela ne peut profiter à la sécurité des usagers. Soit.

- Le principal et pratiquement seul intérêt du site de Fieschi est d'avoir 4 voies au lieu des 2 actuelles. Ainsi, les manœuvres de "retournement" des trains Transiliens origine et terminus Vernon seront fortement facilitées même si il sera nécessaire tout de même d'effectuer un cisaillement des lignes paires et impaires réservées aux trains Corail Intercités directs pour Rouen et le Havre qui pourront ainsi passer à grande vitesse devant Vernon sans s'arrêter... Car oui, il y aura ainsi plus de trains directs pour les rouennais au détriment des TER omnibus et des Transiliens.

Il paraitrait même que ces 4 voies sur Fieschi permettront aux trains directs Paris / Rouen / Le Havre de doubler les trains omnibus. Alors pourquoi avoir installé des IPCS à Vernon et Mantes ? Ces Installations Permanentes de Contre-Sens permettent en effet de faire circuler exceptionnellement un train sur l'autre voie comme cela a été fortement utilisé pendant les travaux de cet été. Il s'agit ainsi d'un argument qui ne tient pas.

Ainsi le vrai risque est de voir la gare de Vernon devenir réellement la dernière gare Transilienne et de ne plus voir s'arrêter les trains Grandes Lignes Normands. La Région n'a d'yeux que pour sa Capitale, Rouen, et ses trains directs.

De plus, outre l'aspect purement technique du dossier, l'éloignement de la gare de Vernon de son centre historique et commercial déplacera les problèmes actuels de parking et les accentuera car il y a de fortes chances pour que les 37% d'usagers (sources enquête VTV-2009) qui se rendent actuellement à la gare à pied utiliseront désormais leur véhicule à moins que la Région n'offre un tapis roulant mécanique devant la porte de chaque habitant de Vernon...

Le déplacement de la gare de Vernon ne peut se faire que SI de nouvelles lignes sont réalisées entre Mantes et Paris, pas avant. Il faut être honnête avec les usagers qui n'ont dans cette affaire absolument rien à gagner...

Pour lancer le débat, je souhaiterais avoir votre avis sur cet hypothétique déplacement de la gare par un rapide et concis sondage en ligne sur ce blog (colonne de droite). Au moins vous aurez exprimé votre opinion d'usager...

13 commentaires:

Anonyme a dit…

Avec leur budget, ils feraient mieux de mettre un dispositif spécial "suicide"...hier nous avons eu le bonheur d'être coincés 4 heures dans un train...départ St Lazare 17h30, arrivée à Vernon 21h30...bien!

Anonyme a dit…

Ah bon ? J'ai bien fais de le louper alors, car le 17h53 est arrivé presque à l'heure (5-10 min de retard seulement).

Gaëtan a dit…

J'étais dans ce train aussi, et on est arrivé à 21h15 (le contrôleur avait annoncé une arrivée à 21h30). Je voudrais bien qu'on m'explique comment notre train a réussi à faire "la garenne-colombe --> Vernon" en seulement un peu plus de 25mn !

Pour le déplacement de la gare, venant actuellement à pied ce serait pour moi une bien mauvaise nouvelle. Enfin, juste le temps d'arriver à quitter la ville quoi...

Olivier a dit…

Bonjour,

J'ai pris le train de 18h30, le 18h25 a été supprimé. Nous sommes passé par l'itinéraire Argenteuil / conflans ...

Nous sommes arrivé à Vernon vers 19h30.

Pour un accident de personnes, ils ont bien géré.

Franck a dit…

Le déplacement de la gare de Vernon ne résoudra pas le problème en effet, sauf offrir plus de voies à quai. Mais après la gare, on passera de 4 à 2 voies, soit la même situation que Vernouillet-Verneuil, ou les trains omnibus stationnent parfois longuement en attendant que les directs les dépasse.

Concernant l'Installation Permanente de Contre Sens, elle ne sera utile qu'en cas de grosses perturbations, tel un train immobilisé en pleine voie par exemple. Auparavant dans une situation identique, tous les trains étaient bloqués derrière. Maintenant, il pourront dépasser le train en panne par la voie contiguë. Revers de la médaille, tous les trains circulant dans l'autre sens seront bloqué à Mantes la Jolie.

De plus les aiguilles pour passer ou sortir de l'IPCS sont coté province. Si un train circule voie 2 depuis Mantes en contre-sens, un train circulant voie 2 pour Paris sera retenu avant Vernon. Il ne pourra pas en effet être reçu en gare de Vernon tant que train circulant en IPCS aura passé Vernon. Il aura fallut des aiguillages à Bonnières ou alors positionner les aiguilles coté Paris.

Franck du comité

nicolas de Vernon a dit…

Gaëtan, en respectant les limitations de vitesse et en n'ayant personne devant, un train peut faire PSL-Vernon en 30mn (dixit un conducteur), ça laisse rêveur, non?

Chris a dit…

La solution d'Alain Le Vern à tous nos problèmes est simple : il faut déplacer les gares ! Déplacer la gare de Rouen, déplacer la gare de Vernon...! Comme si déplacer un bâtiment permettait de faire circuler plus de trains...!?

C'est bon à savoir par exemple pour les aéroports qui seraient arrivés à saturation avec une seule piste : il suffit de déplacer l'aérogare et hop, plus d'avions pourront atterrir et décoller ! Construire une autre piste ? Non, non, pas la peine ...!
Pour une autoraoute saturée : on déplace le péage et hop le trafic se fluidifie ...!?

Le problème de notre ligne, c'est la ligne justement ! Pas ses gares ! En quoi le fait de déplacer la gare de vernon permettra de rajouter des sillons ou d'éviter le goulot d'étranglement entre Mantes et Poissy ?
Commençons par rajouter des voies de circulation avant de rajouter des voies de garages !

C'est seulement en séparant le traffic Grandes Lignes du traffic banlieue qu'on arrivera à améliorer (enfin !) nos conditions de transport.

Mais peut-être que je me trompe ? Si quelqu'un arrive à me démontrer que déplacement de la gare de Vernon = plus de trains DIRECTS pour les vernonnais et retour à des temps de parcours et conditions corrects : allons-y !

Et quand bien même ! Le déplacement de la gare de vernon prendra au bas mot 8 à 10 ans !!
C'est maintenant que nous souhaitons retouver nos trains d'avant cadencement ! Et des solutions immédiates existent, j'en suis persuadé !
Question de volonté !!

Olivier a dit…

Tant qu'Alain Le Vern ne parle pas de supprimer la gare de Vernon ça ne me pose pas trop de problème !!!

Plus sérieusement, il serait intéressant de connaitre les objectifs à long terme (Futur ligne TGV ...) de cette opération.

Il a surement une idée derrière la tête enfin j'espère.

Gaëtan a dit…

Rappel : pour un politique (quelque soit son bord) long-terme signifie "jusqu'à la prochaine élection".

Thierry a dit…

Bonsoir , je pense que tous ces effets d'annonce ne sont là que pour camoufler la réalité des choses . Il y a actuellement des spécialistes de cette méthode au plus au niveau de l'exécutif ....
A ce jour , il ne faut pas oublier le sens de notre action , qui est des trains directs Vernon / Paris , aller retour , aux heures ou les vernonnais en ont besoin !
Je félicite l'action des responsables de VTV pour la mise en place du Paris/Vernon , de 18h50 en décembre prochain . Mon plus grand souhait est de retrouver des trains directs facilitant les trajets précoces ( Matin vers 6h20 , et Paris vers 16h30 )
Toute ces histoires de déplacements de gare est de la poudre aux yeux , ne nous laissons pas aveugler par ces investissements lourds et inutiles pour Vernon .

Rendez vous compte qu'ils ne sont pas foutus de poser une barrière de parking facilitant la sortie des usagers rapidement , alors une gare neuve .... laissez moi rigoler

Vernon n'a pas besoin d'une nouvelle gare , ni la CAPE !

Restons unis contre cette ineptie !!

Thierry de Vernon a dit…

Pour repondre à Chris de façon huloristique s'il deplace la gare de vernon à Mantes on gagnera du temps

Pour ma part la priorite serait les lignes entre vernon et paris avant la gare

Sébastien a dit…

Bonjour,

Futur vernonnais, je me permets de contribuer à ce débat, je tiens à dire qu'effectivement, le déplacement d'une gare ne servira à rien car comme dit à plusieurs reprises, la gare n'est pas le problème, ce sont plutôt les voies manquantes ...

De plus en vue du site choisi, vous risquez de vous créer des soucis économiques pour rien, car une gare éloignée de son centre ville n'engendre que des soucis... L'argent pourrait je pense être utilisé de meilleur façon dans de nouvelles infrastructures (voies etc...), dans des nouvelles rames pour un meilleur confort, améliorer la gare existante ...

Je tiens à rappeler que nous sommes en crise financière et qu'il faut dépenser utile et intelligent.

Bien à vous et bon courage
Sébastien

Bueil à toute Vap'Eure a dit…

Bonjour
Il y a bien longtemps maintenant ( plus 15 ans au moins) la gare de Vernon (essentiellement le pb de parking), la capacité de la ligne et le goulot d'étranglement, "on" en parlait et nous le vivions déjà.
Mais bon ...

Sur nouvelle gare, pas nouvelle gare ? augmenter la capacité de ligne ou pas ? ; la FICHE ACTION 6.1 : « Améliorer les liaisons ferroviaires Le Havre - Rouen - Paris», et suivantes liées, du CPER Région H-N 2007 - 2013 est instructive. (juste pour le fun : le CPER engage la Région jusqu'en 2013... et il y a des élections en 2010 !)

En effet, Vernon est cité :
Description de l'action :
- Étudier et réaliser les opérations les plus intéressantes répondant aux problématiques de capacité et de qualité de la ligne Le Havre - Paris (Terminus de Vernon, garages de rames, installations de sécurité ...)

Le détails des opérations, pour un montant de 463 M.Euros indique :
- Investissements ligne Paris-Le
Havre
- Investissements de capacité en ligne sur le territoire de la région Haute-Normandie
- Mantes-Paris : investissements de
capacité. (Pour la ligne Mantes-Paris , les investissements de capacité seront réalisés en lien avec le CPER Ile de France (LNRVS))

Le financement d'une nouvelle gare, "clefs de voute du Contrat Agglo / Région" n'apparait pas clairement.
Peut être était il prévu/imaginé que le département et/ou la CAPE finance cette gare ?

Le Contrat Plan Etat Région Région H-N par ici :
http://www.haute-normandie.pref.gouv.fr/IMG/pdf_CPER20072013.pdf

Cordialement.