mardi 25 août 2009

Obstacle sur les voies, incident de personne à Vernon, colis suspect: à vous de choisir!

Première journée après 3 semaines de vacances, et déjà un retard de 20mn... ça promet!
Je le précise tout de suite, pour une fois, la cause du retard n'était vraisemblablement pas due à la SNCF. Mais cela permet de montrer que la gestion de l'information à la SNCF n'est toujours pas gérée correctement.
A 18h30, le train ne part pas. Le contrôleur nous indique que le départ est retardé de 10mn suite à un obstacle sur la voie. Bon, ok, je patiente.
A 18h48, nouveau message du contrôleur nous annonçant que suite à un incident de personne à Vernon, le train est immobilisé en gare et qu'il nous tiendrait au courant s'il avait plus d'information.
Là je ne rigole plus, on peut en avoir pour 2 heures... Pas mal de monde sort du train.
A 18h51, nouvelle annonce, le train va partir! Et hop, tout le monde remonte.
Le trajet se passe sans problème, arrivée à Vernon à 19h50.
Ce matin, je discute avec d'autres usagers et j'apprends que le train de 16h20 avait été retenu à Vernon suite à un colis suspect dans le train précédent qui était à Gaillon.
Alors qui croire? Il semble que ce soit bien le colis oublié dans le train qui soit à l'origine du retard des autres trains.
Au cours de la soirée, de colis suspect, on est quand même arrivé à obstacle sur la voie puis incident de personne...
Je voulais vérifier toutes ces infos ce matin, mais manque de chance, l'informatique de la SNCF a sauté dans la nuit et infos ligne ne fonctionne pas, et les guichets sont fermés...

Pour conclure, le contrôleur a bien fait son travail (avec le peu d'infos qu'il avait), les régulateurs ont bien géré la situation, mais l'information...

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Nicolas,

Welcome back....
J'ai aussi cherché l'info...sans succès ! Nous avons été débarqués du train de 17h53 à Mantes après annonce d'accident de voyage aux alentours de Rosny - après un bon moment nous nous sommes résolues à partager un taxi avec une dame de Bonnières - Nous n'en savons pas plus (hormis les 45 euros de frais !) qui en saurait plus ? bonne journée à tous Béatrice

Anonyme a dit…

En fait tout le monde a un peu raison, ce qui s'est passé hier soir:
Un train a été stoppé en gare de Gaillon pour un colis suspect retardant le sens Paris/Rouen
Un autre train (Rouen/Paris)a cru heurter une personne au tunnel de Bonnières, en fait il s'agissait de blocs de béton sur la voie
ainsi les deux sens ont été perturbés hier soir.

nicolas de Vernon a dit…

Merci "Anonyme" pour l'info. C'est plus clair comme ça.
Nous avons donc eu droit à un florilège de causes externes à la SNCF hier soir. Pour la reprise, j'en demandais pas tant...

Olivier a dit…

Bonjour,

Je confirme l'explication du bloc de béton, en effet j'ai pris le 19h30 hier et on m'a dit à st lazare qu'un bloc de béton sous le tunel de bosnière perturbait le trafic.

Quoi qu'il en soit le train de 19h30 est arrivé à l'heure.

Olivier

stephadc a dit…

Des planques de béton(pas très grandes!) ont été déposé sur les rails dans le tunnel , ce qui a provoqué l'intéruption totale de circulation dans le tunnel(présomption de déraillement)!
Il s'agit d'un acte de malveillance!

MLM a dit…

Bonsoir,

Étant présente hier dans le train de 14h50 concerné par le fameux colis suspect ... Je voulais vous apporter mon témoignage .En fait il s agissait d' une grande valise, laissée sur la plateforme de la voiture n 13 !!! Le contrôleur aurait eu un doute car il semblerait que la valise était légère et que quelquechose se baladait dedant!
Après deux annonces, nous avons dû évacuer le train. Les gendarmes sont arrivés et nous on fait quitter le quai. Le train est parti, l' equipe de déminage est arrivée. On a
attendu assez longtemps . Au guichet on nous annonce qu
un train va arriver a 17h36 pour Rouen, deux minutes
après un gendarme nous annonce que temps que l'équipe
de déminage travaille il n' y aura aucune circulation de train!
Je ne connaissais pas la gare de Gaillon mais ce n est pas
grand alors s il n'arrivent pas à communiquer sur un même
lieu, alors pour ceux qui étaient plus loin je n oses pas
imaginer.....

Anonyme a dit…

vendredi dernier c'était un peu la pagaille à st lazare. Aucun train grandes lignes à quai vers 18h15, des gros retards de 40mn étaient vaguement annoncés sur les panneaux, bref la soirée s'annonçait difficile et naturellement nous n'avions pas d'info au sujet de ces retards... Vers 18h30 un v2n arrive enfin du havre et débarque ses clients. Tous, nous espérions que celui-ci serait le 18h30 ou 18h53, mais helas non, ce v2n est annoncé pour 18h50 direction le havre (oui notre ex-18h50). 5mn avant le départ on nous annonce que ce train fera finalement un arrêt supplémentaire à vernon (miracle!). Le train part finalement qu'avec 10mn de retard.(à bord toujours aucune annonce). Cependant notre train ralenti juste avant mantes la jolie et marque un arrêt à mantes ce qui n'était pas prévu. Et là, sur le quai de mantes, au moins une cinquantaine de policiers armes à la main, flash ball et gillet par balle bien en vue (un vernonais aurait il oublié de payer son billet!) sérieusement, les choses ont commencé à nous inquiéter lorsque nous avons apperçu toutes ces forces de l'ordre courrir vers l'arrière du train toujours avec les armes bien en main. 10mn plus tard coup de sifflet, notre train quitte mantes ... le chef de bord prend le micro et nous annonce la raison de cet arrêt supplémentaire à mantes " notre train a marqué un arrêt à mantes la jolie en raion d'un individu dangereux situé à l'arrière du train portant une arme de guerre automatique chargeur introduit" ... je vous laisse imaginer le silence dans la rame de train. Par chance, le chef de bord est passé peu de temps après dans notre rame et je lui ai demandé plus de détail sur cet arrêt : un jeune homme est entré dans les toilettes pour se changer et mettre une tenue de camouflage il est sortit des toilettes avec son arme de guerre (type m16) et a introduit son chargeur, des clients ont avisé le chef de bord qui a avertit la police pour intervention à mantes.
Bref une sacrée fin de semaine...

christophe

Béatrice a dit…

Et bien, je vois que les derniers commentaires ressemblent à un véritable scénario - Faut il demander une "prime de risques" à la place du remboursement d'une partie des frais de transport à nos employeurs ? Déjà qu'on ne prend pour des charlots avec nos perpétuels retards SNCF ! bon trève de plaisanterie, bon courage à tous - rajoutez cet item sécurité aux dossiers VTV...