vendredi 19 décembre 2008

Sans la SNCF c'est possible !

Hier jeudi, j'ai réussi à faire La Villette - Vernon, mon trajet quotidien en 1h25 soient 20 min de moins qu'en temps "normal" : et par quel miracle me direz-vous ?
Pas de miracle, un collègue compatissant, équipé d'une voiture de fonction et un départ avant le grand rush, c'est tout.
Assise, au chaud, un fond musical agréable : je redécouvre le charme de la voiture, j'observe les nouveaux aménagements dans le tunnel de la Défense, l'avancée des travaux sur l'A14, le prix du péage à 7,20€, les cinglés qui roulent cul à cul à 110 km/h sur route mouillée en se balançant des grands appels de phares ... Bref la routine, celle que j'avais abandonnée au profit des transports en commun en me disant, moins de fatigue, moins de stress, moins de danger, moins cher, plus fiable au niveau des horaires ! C'était sans compter tout ce que nous subissons depuis des mois et que je ne me fatiguerai pas à répéter ici.

Malgré tout, je suis arrivée vite et tôt. Et c'est tellement bon de rentrer chez soi et de se dire qu'on va pouvoir s'occuper de ses enfants sans tout expédier, l'œil et le cœur rivé sur sa montre parce qu'on est, encore une fois, rentré bien plus tard que prévu ...

1 commentaire:

Laurent From Pressagny a dit…

Je partage votre avis! Faisant de la moto et installé depuis peu sur Vernon-Pressagny, j'ai choisi l'option "sécurité"... et aussi le souci de contribuer à moins de pollution.... Pas encore revenu sur mon choix mais une volonté sérieusement entamée par les multiples non respects contractuels et horaires de nos penseurs de la SNCF...
Au fait, comment se rendent-ils au boulot?