mercredi 19 novembre 2008

Agression

Mercredi 19 novembre 2008
Paris-St-Lazare, train 13115 de 18h50

Le train "Oceanic" 13115 de 18h50 part cette fois-ci à l'heure, mais le répit est de courte durée puisque nous nous trainons entre Poissy et Mantes, certainement en raison du départ tardif du train précédent, le 13113 de 18h10, parti vers 18h30...

Juste avant Vernon, nous voyons un groupe de "djeun'z" remonter le train tel des crabes lors de la marée, fuyant les contrôleurs qui ratissent apparemment le train pendant les 20 minutes de retard que nous sommes en train d'accumuler. Visiblement, les contrôleurs ne sont pas dupes et ils cherchent à "intercepter" les fugitifs...

Nous arrivons à Vernon avec nos 20 minutes de retard réglementaire, et en descendant de la voiture, nous entendons une bagarre éclater face à la voiture de tête, là où se sont visiblement réfugiés les jeunes et là où visiblement les contrôleurs les ont cueilli : le choc est assez violent avec une agression caractérisée des deux côtés. La rixe semble se calmer, le groupe de jeunes s'éloigne, un peu calmé par leur copines, mais arrivé au niveau du tunnel un des contrôleurs rattrape un des jeunes et l'insulte. Nouvelle bagarre avec les mains devant les usagers interloqués. Le vigile de Vernon arrive à séparer les deux hommes. Le jeune repart dans le tunnel "encadré" par ses amis...

Je suis parti, mais le train lui est resté en quai. Combien de temps ? Je ne sais pas trop, en tout cas j'ai vu pendant mon retour à pied le 18h53 bloqué sur la ligne... Le 13115 a dû mettre un certain temps pour repartir.

Cette agression a été très violente et choquante : que s'est-il passé dans cette voiture de tête ? Le contrôleur a été très remonté vis à vis du jeune vernonnais : pourquoi ?

En tout cas, il y a de fortes chances pour qu'une grève "surprise" soit arrêtée jeudi matin ou dans le prochains jours. Prévoyez un plan B...

1 commentaire:

Thierry de Vernon a dit…

eh bien hier c'etait la journée des agressions...
le direct de 16h23 a été retardé pendant 20 minutes juste avant bonniere car une bande de jeune a agresse le conducteur d'un train nous precedent.
Par la suite on m'a dit que le 17h30 a été supprimé et que le 17h45 a subit lui aussi un retard assez important.
Pourtant quand j'ai consulté l'info direct en arrivant à Vernon le train 130109 (16h23) n'avez pas de retard d'indiqué. comme quoi la sncf communique bien.
je pense qu'avec toutes ses agressions ont va effectivement avoir une greve surprise