lundi 27 octobre 2008

Changeons de volume

Le lundi 15 décembre prochain, nous devrons également changer nos petites habitudes dans la manière de nous placer dans le train, car grâce au simple Corail qui sera affrété au seul train direct de 7h24 nous serons debout et non assis comme le prétend La Région... Cela va être difficile de "faire de l'ordinateur" ! Alors je souhaite vraiment du courage aux 36% de vernonnais qui envisagent d'utiliser ce train pour aller travailler sur Paris dans de bonnes conditions, et en 51 minutes (histoire d'apprécier un peu plus la chaleur humaine)...

Nous aurons plus d'informations à ce sujet lors de notre prochaine réunion cruciale avec la SNCF ce jeudi 30 octobre à Rouen. Le type de train affrété sur chaque horaire est en effet très important, celui-ci n'est qu'un exemple parmi d'autres, fruit très certainement d'une longue réflexion.

Tout en dépit du bon sens...

dimanche 26 octobre 2008

Espoir

Avec l'appui de la Mairie de Vernon, l'association Vernon Train de Vie a pu obtenir un rendez-vous avec le Directeur inter-régional de la SNCF, Mr Bonnepart, le jeudi 30 octobre prochain. La rencontre se fera à Rouen, en compagnie des élus de la Mairie de Vernon et des membres du bureau de l'association. J'y serai.

Nous avons bon espoir pour obtenir quelques positions d'aménagement, notamment pour les horaires du matin. Nous espérons en particulier pouvoir obtenir l'arrêt à Vernon vers 8h du train direct en provenance de Rouen, et pouvoir intervertir le TER de 6h10 avec le Corail de 6h38. Ce sont en effet les deux aménagements les plus simples techniquement.

D'autre part, nous comptons bien obtenir des garanties sur le maintien du système tarifaire à moyen et long terme sur la base d'un forfait "Complément" entre Vernon et Port-Villez.

Il s'agit peut-être de la réunion de concertation de la "dernière chance" pour ce dossier, mais certainement pas notre dernière action.

mercredi 22 octobre 2008

Changeons de rythme !

Lundi 20 octobre,
Gare de Vernon, entre 17h et 20h

Ce lundi soir, la SNCF communiquait à la Gare entre 17h et 20h sur le projet du cadencement qui devenait quasiment officiel avec la distribution prématurée de la grille horaire qui sera appliquée dès le 14 décembre. Alors que le projet ne sera définitivement adopté que le 3 novembre prochain par la Région Haute-Normandie, la Région Basse-Normandie, le STIF et la SNCF, il pouvait sembler en effet incongru de la part de la SNCF de communiquer bien avant que le STIF ne soit finalement favorable lui aussi à cette grille horaire, comme nous en avons eu des échos lors de la dernière réunion du Comité de pilotage à Rouen le 10 octobre dernier...

La grille horaire distribuée ce lundi soir est strictement identique à celle que nous connaissons depuis la mi-juillet : aucune des propositions pragmatiques et raisonnables que les vernonnais réclament ne figurent concrêtement sur cette grille. Il semblerait cependant que des ouvertures seraient possibles notamment sur un train le matin, peut être pour le train de 8h03, ce train ayant en effet de nombreux impacts professionnels et surtout périscolaires. Nous en sauront plus le 3 novembre prochain, lorsque le STIF aura accepté et modifié la donne, notamment dans le Mantois.

Les journalistes du Paris-Normandie et du Démocrate étaient également présents. Vous pouvez du reste consulter et réagir aux articles du Paris-Normandie en postant des commentaires sur leur site :
Sur la forme, de nombreux usagers descendant des trains du soir (17h30, 18h10, 18h50 notamment) étaient présents et très remontés : la Directrice des lignes Normandes, Mme Le Hire, a été notamment la cible d'une vive altercation avec quelques usagers excédés et profondéments impactés par ce projet de nouvelle grille horaire. D'autres usagers n'hésitaient pas à hausser un peu plus le ton pour exprimer leurs impacts personnels et finalement très partagés par les 3500 autres abonnés de la ligne à Vernon ! Enfin, certains n'hésitaient même pas à affirmer qu'il y aura des actions de blocage si la grille n'est pas réaménagée.

Tout cela est bien confus, navrant et bien inquiétant : l'association Vernon Train de Vie comprend parfaitement la colère des usagers puisqu'elle la relai, mais il n'est pas nécessaire d'en arriver à de tels propos et extrêmités. Nous construisons depuis maintenant un mois un dialogue et un projet de réaménagement de ce projet de cadencement qui, s'il est bien ficelé, pourrait apporter de nombreux avantages aux usagers de toute la ligne, et pas exclusivement qu'aux seuls rouennais...

Nous regrettons les heurts et les altercations qui sont à mettre sur le dos de la colère après une longue journée de travail : ces faits mettent à mal tout le processus de concertations que l'association tente d'établir avec les différents acteurs (Région, SNCF, élus).

D'autre part, en tant qu'usager et en tant que membre de l'association Vernon Train de Vie, je dois exprimer au nom de l'association notre plus vive inquiétude quant aux éventuelles actions de blocage de la ligne : jamais l'association n'encouragera de telles actions qui sont très dangereuses, inutiles et illégales. Avec la configuration en courbe de la gare de Vernon, ne tentez pas de mettre votre vie en péril pour ce projet. Comme disait Malraux : "La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie".

Nous demandons ainsi aux usagers de continuer à dialoguer et à construire au travers de leur association : nous poursuivons nos actions de concertation, nous demandons notamment à rencontrer le plus rapidement possible le Directeur inter-régional de la SNCF ainsi que la Directrice des Lignes Normandes. Nous allons également nous rapprocher des autres associations d'usagers (notamment Gaillon et Bonnières) afin de travailler ensemble sur un projet dont les intérêts communs ne sont pas si éloignés de l'intérêt général...

Mathématiques

Voici quelques problèmes de mathématiques que notre ami Christophe nous propose :

Vous avez fait vos devoirs de maths ?


Problème N° 1 :

Un train part le 14 décembre de Rouen à 07h26. Sa capacité totale est de 1 400 places et il est occupé à 70%. Sachant qu’il passera à Vernon à 07h55, heure à laquelle 10% des 3 000 usagers quotidiens prennent habituellement leur train, calculez le nombre de voyageurs qui pourront embarquer à Vernon.

Solution : tous ?…faux ! Aucun voyageur ne montera dans ce train direct car s'il passe bien à Vernon, il ne s'y arrête plus ...

Problème N° 2 :

Un train direct part le 14 décembre à 6h26 et met 72 minutes pour faire les 132 kms qui séparent Rouen et Paris. Sachant que la gare de Vernon est située environ à mi-chemin, calculez le temps que mettra un train partant de cette gare à 08h10 .

Solution : 72 divisé par 2 devrait nous amener aux alentours de 36 minutes, disons 40 car Vernon n’est pas exactement à mi-chemin…Faux ! Ce train n’est plus direct et met désormais 58 minutes !

Problème N° 3 :

Si un travailleur dispose de 8 trains entre 06h00 et 08h30 pour aller travailler le matin et de 8 trains entre 17h30 et 19h30 le soir pour en revenir, calculer le pourcentage de trains supplémentaires si, à la suite d’un cadencement des horaires, il dispose désormais de 9 trains le matin et de 7 le soir.

Solution : 8 + 8 ou 9 + 7 donnent toujours 16 donc aucun train supplémentaire dites-vous ? Encore faux ! Relisez bien les articles et les communiqués sur le projet de cadencement : il est bel et bien annoncé 15% de trains en plus (bon d’accord, en dehors des horaires de travail, il y avait un piège… !)

Problème N° 4 :

Un train direct part de Vernon à 08h03 et assure la liaison vers Paris en 46 minutes. Toujours à la suite d’un cadencement des horaires, ce train est remplacé par un train qui part à 08h10 et qui met 58 minutes. Calculez le nombre de minutes d’écart à l’arrivée.

Solution : facile cette fois : 58 - 46 = 12 minutes. Encore raté … ! Dans toutes ses interviews et annonces au sujet du projet de cadencement, Mr Le Vern nous explique qu'il ne s'agit, pour les Vernonnais, que d'un petit changement d'habitudes de 3 ou 4 minutes...

Ces quelques exemples sont bien réels et extraits du projet de cadencement des horaires SNCF qui entrera en vigueur le 14 décembre prochain. Ce projet remettrait donc aussi en cause les règles élémentaires de calcul ? Ca commence à faire beaucoup non ? Car, s’il n’est pas aménagé sur quelques trains, il désorganisera déjà la vie sociale et familiale de milliers d’usagers quotidiens en attribuant à Vernon le statut de 1ère ville normande de banlieue…

Si vous avez la bonne réponse à toutes les questions ci-dessus, vous êtes prêts à rejoindre la SNCF ou la Région Haute Normandie. Sinon, vous êtes comme moi, vous avez remarqué que plusieurs points sont à revoir et que, même si ce projet peut être considéré comme positif dans son ensemble, des améliorations peuvent encore y être apportées.

Les usagers de Vernon qui se considèrent lésés par ce projet, s'il reste en l'état, comptent bien faire entendre leur voix. Je remercie d'ailleurs au passage l'association nouvellement créée "Vernon Train de Vie" pour le travail et les actions qu'elle entreprend dans ce sens.

Christophe

vendredi 17 octobre 2008

Premier TER 2N

Le premier train flambant neuf TER 2N NG sera mis en exploitation le 19 janvier prochain, il desservira Vernon pour le premier train de 5h29, avec donc des arrêts à Bonnières et Rosny.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore ces superbes rames à 2 niveaux achetées près de 188 millions € par la Région Haute-Normandie, voici quelques photos :


(c) Alstom


(c) Alstom


(c) Alstom


(c) Alstom

D'après les informations que nous avons (et qui sont du reste accessibles facilement sur le Net), le TER 2N NG dispose de 339 places en tri-caisse (classe unique, pas de voiture fumeur). Dans le cas des rames qui seront mises en place sur notre ligne, la configuration 2 X 5 caisses sera certainement retenue, portant ainsi la capacité à environ 1130 places, c'est à dire une capacité intermédiaire entre un bon vieux Corail et un V2N.

Sa vitesse de circulation peut atteindre 160 km/h. Ses performances à l’accélération et au freinage sont améliorées (notamment sur la plage 0 – 80 km/h), ce qui nous garantira à l'avenir des arrêts plus courts. Comme son grand frêre, l'AGC qui circule par exemple entre Rouen et Mantes, nous redoutons cependant le bruit du freinage...

Ces rames sont également accessibles par les personnes handicapées : les portes d'accès sont en effet situées proche du quai, entre les bogies.

Etudiants et Enseignants

En rencontrant une personne impactée par les futurs horaires du cadencement, nous avons appris qu'il y a 50 étudiants pour le CFA du Val-de-Reuil qui auront de gros soucis pour rejoindre leur école le matin et pour rentrer le soir.

Notre association de défense des usagers, Vernon Train de Vie, a besoin d'en savoir plus et de connaître plus précisément les futurs problèmes de ces jeunes qui partent vers le CFA. En signant la pétition en ligne et surtout en laissant si possible à chaque signature un commentaire spécifique, il nous sera alors possible de faire remonter cette information et de les transmettre aux autorités ferroviaires (Région, SNCF) ainsi qu'aux média.

De même, de récents commentaires sur les enseignants rouennais qui descendent à Vernon le matin en majorité par le train de 8h03, nous indiquent que la situation pour le collège Cervantes et peut-être le lycée risque d'être fortement problématique après les congés de Noël. Il est clair que ces impacts ne peuvent laisser indifférents nos politiques et décideurs ferroviaires : nos enfants doivent-ils patirent du manque de bon sens et du soit-disant intérêt général ?

Bien sûr, si nous pouvons rencontrer des représentants de ces personnes impactées, nous en seront ravis afin de préparer un dossier spécifique. Vous pouvez nous contacter par email : vernontraindevie@orange.fr

jeudi 16 octobre 2008

Communication

Comme vous l'avez sans doutes remarqué en gare de Vernon, un panneau dans le hall indique l'organisation d'une opération de communication dans la gare le lundi 20 octobre prochain entre 17h et 20h afin de présenter la nouvelle grille horaire.

Cela est très surprenant si nous considérons que ce projet n'est pas encore définitivement adopté, le STIF n'ayant notamment pas accepté comme vous le savez la grille horaire initiale.

Que signifie cette opération de communication ? Est-ce une opération marketing programmée depuis une longue date et qui ne tient pas compte des négociations actuelles internes (STIF/Région/SNCF) et externe (VTV/Région/SNCF) ? Où bien, pire, le projet est-il définitivement acquis ?

Tout cela mérite d'être présent ce lundi soir prochain à la gare de Vernon. La presse a été conviée. Nous vous conseillons d'être également présents lors de cette communication, sans heurts ni dérapages, afin de se tenir informés des tenants et aboutissants du dossier.

mercredi 15 octobre 2008

Vous en reprendrez une deuxième part ?

Comme vous le savez par un précédent article, la réunion du Comité de Pilotage du Cadencement du vendredi 10 octobre dernier à Rouen s'est soldée par un blocage de la part du STIF, repoussant la signature de l'accord inter-régional au 3 novembre prochain. Pourquoi un tel blocage ?

De récents commentaires et une nouvelle analyse des horaires du Mantois nous laissent présager de nouvelles modifications sur la future grille horaire proposée. En effet, alors qu'en matinée les usagers de Mantes peuvent largement utiliser les trains en provenance de Vernon et Evreux, la situation le soir est toute autre à partir du 14 décembre :
  • Sur l'axe Paris - Mantes - Evreux, il ne restera que 3 trains sur 4 pour les Mantois, c'est à dire 17h13, 18h13 et 19h13. Soit un par heure !
  • Sur l'axe Paris - Mantes - Vernon, il ne restera que 6 trains sur 8 pour les Mantois, c'est à dire 16h53, 17h33, 17h53, 18h33, 18h53 et 19h33. Il va leur manquer en effet les 17h30 et 18h30...
Ainsi, le Mantois perdra après le 14 décembre 1 train le matin, et 2 trains Corail V2N le soir. Est-ce à dire que le STIF veuille rétablir l'équilibre du soir en faisant arrêter les futurs trains de 17h30 et 18h30 qui correspondent respectivement aux trains de 17h30 et 18h10 actuels avec un arrêt à Mantes ? De plus sachez que le STIF paye une redevance annuelle à la région Haute-Normandie pour utiliser les trains Corail V2N puisque une partie des 4 rames V2N a été payée par la Région île-de-France il y a 15 ans. Ils ont donc le droit en théorie de les utiliser pour des arrêts à Mantes.

Alors que nous nous réjouissions d'avoir un petit côté positif sur ce cadencement pour Vernon en obtenant systématiquement des trains Corail directs en soirée, nous risquons de perdre ce virtuel bénéfice pour refaire à nouveau les arrêts à Mantes dans les futurs 17h30 et 18h30. Bien sûr, rien n'est confirmé...

Ce ne sont que de simples hypothèses. Imaginez : la seule rotation directe pour Vernon serait 7h24 / 19h30.

mardi 14 octobre 2008

Vous pouvez laisser un message après le bip...

Si vous souhaitez exprimer de vive voix vos inquiétudes et revendications, sachez que le répondeur de France-Bleue Haute Normandie (100.1 FM), radio la plus écoutée dans la région, est ouvert gratuitement. Les auditeurs peuvent réagir sur l'actualité au 0800-076-027, n° Vert, appel gratuit.

Que vous soyez adhérents à l'association, usager sur l'axe Vernon / Paris, ou sur l'axe Vernon / Rouen, ou tout simplement impliqué par la dégradation de l'attractivité socio-économique de Vernon et son agglomération, vous pouvez réagir librement. Plus nos voix se feront entendre, plus nous pourrons mettre de la pression à la SNCF (Corail Intercité) ...

A vous de parler !

De l'autre côté...

Nous nous sommes fortement concentrés ces derniers jours sur l'axe Vernon / Paris car il est bien sûr le plus utilisé dans le cadre des mouvements pendulaires des 3000 usagers de l'agglomération de Vernon. Les propositions d'améliorations de l'association Vernon Train de Vie sur le projet du cadencement sont donc prioritairement dirigées sur cet axe.

Cependant, nous ne devons pas oublier les usagers qui effectuent des trajets quotidiens entre Rouen et Vernon et qui se sentiraient oubliés sinon lésés par les actions de l'association. Il est donc souhaitable et important de nous faire part de vos impacts négatifs (ou positifs !) sur cet axe, que ce soit au niveau professionnel, familial, scolaire, ou associatif...

Des exemples concrêts et commentés permettront à l'association de relayer fidèlement vos éventuelles remarques et propositions aux autorités et à nos élus.

lundi 13 octobre 2008

Et vogue la galère !

Ce soir dans le train V2N de 17h30, une jolie inondation dans certaines voitures nous ont permis de changer de sujet de conversation, car il est vrai que ces nouveaux horaires pourraient tomber à l'eau...



Voici la petite vidéo et quelques photos édifiantes. Au moins le V2N sera bien lavé demain !


video


dimanche 12 octobre 2008

Bilan de la semaine, Acte 2

Vendredi 10 octobre, 9h30
Hôtel de la Région, Rouen

Ce vendredi matin, une délégation de notre association Vernon Train de Vie accompagnée de certains de nos élus était présente à l'Hôtel de la région à Rouen, dès 9h30 pour tenter de participer sinon à la réunion de pilotage du cadencement des trains régionaux, au moins à la conférence de presse qui suivit. En vain, bien entendu, notre présence a été plus que mal venue, bien que nous n'avions nullement l'objectif de faire "capoter" le projet de cadencement, mais bien de présenter nos améliorations sur ce vaste et complexe projet que nous soutenons à 95% (faut-il encore le redire ?).

La réunion du comité de pilotage fut assez perturbée par notre présence sur les trottoirs de l'Hôtel de la Région, et Vernon fut notamment souvent citées comme nous l'avions demandé lors de notre précédente réunion avec les représentants de la Région, et nous nous en félicitons. le message est plus que passé. Une suprise de taille : le STIF ne signe pas le projet tel qu'il est proposé. Nous n'avons pas beaucoup d'informations à ce sujet, mais les horaires dans le mantois ne leur conviennent apparemment pas. Cette affaire repousse donc la décision finale au 3 novembre prochain.

Nous avons donc une nouvelle marge de manoeuvre qui nous permettra d'étudier avec la Région et la SNCF (Corail Intercité) l'arrêt à Vernon des quelques trains directs que nous demandons de rétablir. En ce sens, il s'agit d'une bonne nouvelle. Voilà pour le fond.

Maintenant, sur la forme, nous pouvons la résumer ainsi : l'intérêt particulier s'efface devant l'intérêt général.

Bref, nous nous sentons sacrifiés sur le principe de l'axe prioritaire Paris / Rouen / Le Havre et notamment des revenus commerciaux engrangés par Corail Intercité qui sont potentiellement supérieurs en gare de Rouen. Pourquoi faire arrêter un V2N à moitié vide à Vernon, alors qu'il pourrait partir de Rouen ou de Paris bien plus remplis de rouennais qui dépenseront plus dans leur abonnement ? Logique commerciale.

La conférence de presse qui suivit fut notamment filmée par France 3 Région Haute-Normandie, et par José Alcala.

Des vidéos sont disponibles :
L'association invite tous les adhérents et les personnes qui nous soutiennent à réagir à ces communiqués qui ont malencontreusement et profondément blessés la délégation des vernonnais présent ce jour à Rouen.

Nous poursuivons notre action, une bonne partie de la réponse étant désormais dans les mains de la SNCF et de Corail Intercité notamment.

Nouveaux sondages

Afin d'estimer la nouvelle répartition des trains que nous utiliserons après le 14 décembre, je vous propose de répondre aux deux nouveaux sondages pour les horaires du matin et ceux du soir sur la rotation Vernon / Paris. Nous pourrons ainsi connaître les éventuelles inadéquations et taux de remplissages excessifs (par exemple) que l'association Vernon Train de Vie fera remonter aux autorités compétentes (Région, SNCF).

Afin de faciliter le choix d'un horaire, j'ai précisé le type de train (Transilien, TER, Corail) ainsi que le caractère omnibus, semi-direct ou direct. Nous n'avons pas encore à notre disposition le type de matériel (Corail, V2N, VO2N, TER 2N). Nous attendons ces éléments...

Bien sûr, vous répondrez à ces sondages en toutes objectivités en fonctions de vos contraintes horaires, professionnelles et familiales, dans l'hypothèse désagréable où la nouvelle grille horaire du projet sera définitivement adoptée...

vendredi 10 octobre 2008

Bilan de la semaine, Acte 1

Comme nous vous l'annoncions précédemment, la semaine qui s'est déroulée a été riche en évènements et réunions très stressantes pour les membres de notre association Vernon Train de Vie. Nous sommes plus que jamais sur le terrain, sachez-le !

  • Vendredi 3 octobre, 18h

Après une semaine d'attente et la relance efficace de Mr le Maire de Vernon, nous obtenons enfin une réponse de la part du cabinet du président de la Région Haute-Normandie, Alain Le Vern, afin que nous puissions convenir d'un rendez-vous en début de semaine.

  • Dimanche 5 octobre, 12h

Nous profitons du Grand déballage pour faire signer la pétition entre deux averses. Une centaine de signatures récoltées, ce n'était pas le bon jour... Bonne ambiance cependant.

  • Lundi 6 octobre

Après de grosses difficultés pour joindre le cabinet du président, nous obtenons in-extremis non pas une fin de non recevoir, mais un rendez-vous technique avec les hauts-fonctionnaires en charge du dossier (le DGA chargé des infrastructures et la personne en charge du dossier technique). Initialement nous voulions discuter directement avec le Président, mais celui-ci semble ne plus pouvoir nous recevoir, son planning étant trop chargé. Nous acceptons bien sûr le rendez-vous du mercredi 8 octobre à Rouen.

  • Mercredi 8 octobre, 7h00

Notre association a organisé un roulement de pétition sur les quais de Vernon pour cibler massivement les 1000 signatures que nous avons obtenus ! Merci à tous ceux qui nous soutiennent !

  • Mercredi 8 octobre, 18h30.

Nous avons le rendez-vous avec la direction technique de la Région. Nous sommes soutenus par certains de nos élus (1er adjoint de la Mairie de Vernon, et conseiller à la CAPE). La réunion a duré 2h dans une ambiance très technique et courtoise où nous avons pû exposer et redire nos inquiétudes ainsi que nos propositions déjà données à la Région par l'intermédiaire de la Mairie de Vernon. Nous sommes écoutés, en toutes sincérité, le message est bien passé mais nous apprenons que nos propositions sont rejetées techniquement par la SNCF après transfert de notre dossier par la Région.

Et voilà pourquoi :

  • La Région n'est compétente que sur les TER, pas sur les Corail Intercités sur lesquels nous voulons quelques aménagements d'horaires. Cela est vrai, certes, mais la Région peut avoir son mot à dire c'est bien elle qui décide des horaires de ces lignes "Nationales".

  • L'argument de "partage" des trains entre Rouen et Vernon ne fonctionnera pas tant qu'il manquera de la capacité d'accueil structurelle à bord des trains Corail Intercités : la ligne ne dispose que de 4 trains bleus "V2N" d'une capacité de 1400 places, pas plus. Il en faudrait plus, et il n'y en a plus un seul sur le marché. C'est vrai également, mais alors pourquoi le train V2N actuel de 8h03 fait-il un arrêt unique à Vernon, et que demain il ne le fera certainement plus ? Nous demandons dès lors le type de train (V2N, Corail, TER 2N, VO2N) qui sera affecté à chaque horaire, un engagement pris également du côté de la Région auprès de la SNCF. Nous attendons ces éléments.

  • Le décalage des trains directs au départ de Rouen ou du Havre que nous proposons n'est pas envisageable en raison de la haute complexité de la capacité d'accueil des voies en gare de Rouen, double tunnel en Y bien connu des normands. C'est également vrai, mais ce décalage a déjà été effectué pour le cadencement, il manque ici un véritable effort de quelques minutes.

Et puis nous apprenons toujours dans cette fameuse lettre de la SNCF reçue par la Région, le coup de poignard dans le dos : Vernon n'est pas inscrit dans l'axe prioritaire Paris / Rouen / Le Havre. Nos intérêts particuliers doivent s'effacer devant l'intérêt général, et notamment la SNCF considère Rouen et Le Havre comme des positions commerciales bien plus intéressantes que ne l'est Vernon.

Mêmes nos interlocuteurs de la Région étaient très surpris de cette position et nous avons ressenti un certain malaise, sinon une indignation unanime autour de la table...

Nous sommes repartis par conséquent sans aucune position horaire favorable. Nous avons quand même quelques informations positives :

  • Des Corails seront mis en oeuvre en tant que TER afin de remplacer les bétaillère VO2N. D'autres VO2N seront relookés comme les TER de la Picardie que nous gouttons actuellement.

  • Les futurs trains TER 2N NG s'arrêteront bien à Vernon, tant qu'il n'y aura pas d'arrêts en région parisienne (donc en théorie sur le seul 7h24 du matin par exemple).

  • La Région s'est renseignée auprès de la SNCF pour avoir confirmation du maintien du "Complément" Vernon / Port-Villez. Nous le savions déjà, mais nous ne pouvons pas garantir sa pérennité, nous ne sommes pas naïfs.

Voilà pour le 1er acte. Le 2eme acte se concentre sur la journée du Vendredi 10 octobre, date à laquelle s'est réuni le comité de pilotage du cadencement à l'Hôtel de la Région pour l'adoption du projet entre les différents acteurs (Haute-Normandie, Basse-Normandie, STIF, SNCF, RFF). Une conférence de presse y a été organisée.

Nous y étions...

Reportage France 3 Normandie

La semaine passée a été riche en évènements et réunions pour l'association Vernon Train de Vie : nous vous donnerons dans les prochaines heures un compte-rendu détaillé de ce qui a été réalisé et entrepris.

Dans l'immédiat, notre association était présente ce matin à l'Hôtel de la Région lors de la conférence de presse présentant les résultats du comité de pilotage du cadencement en Normandie. France 3 Normandie a notamment interviewé notre présidente, Béatrice Delarace. Le reportage est diffusé sur France 3 Normandie ce vendredi 10 octobre vers 19h, et il sera disponible sur le site des archives du JT pour ceux qui l'auront loupé...

A très bientôt pour de nombreuses informations...

dimanche 5 octobre 2008

TER sans bons de retards

Comme vous le savez, les usagers peuvent réclamer des bons de retards que nous distribuent le personnel de gare lorsqu'un un train subi un retard de plus de 30 minutes au titre de l'Engagement Horaire Garanti des Grandes Lignes, lorsque ce retard est imputable directement à la SNCF. Attention à ne pas les confondre avec les titres de retard qui ne sont qu'une excuse officielle de la SNCF pour votre employeur et qui ne valent rien financièrement...

Contrairement à ce que vous pouvez entendre ici ou là, la restriction des 100 km n'est pas applicable sur Vernon, car ce critère d'exclusion n'est valable que sur les lignes TGV, Teoz et Lunéa. Sur les lignes Corail Intercités que nous empruntons, à partir du moment où le retard dépasse 30 minutes, vous pouvez et devez exiger un bon de retard, même si Vernon n'est qu'à 80 km de Paris-St-Lazare.

Pour les septiques, voici l'extrait du réglement de la SNCF disponible dans le Guide du Voyageur SNCF :

Indemnisation en cas de retard :

Lorsque votre train Grandes Lignes arrive à destination plus de 30minutes après l’heure prévue (pour un parcours d’au moins 100km avec TGV, Téoz et Lunéa) et si ce retard lui est imputable, la SNCF s’engage, à titre commercial, à vous offrir une compensation sous forme de Bons Voyages.

Le bon de retard est de 4,60 € minimum. A titre d'information, sur 2007, j'ai pû collecter une centaine d'euro me permettant de payer une partie de mon forfait...

Ce que vous ne savez certainement pas, c'est que l'Engagement Horaire Garanti n'est pas applicable sur les lignes TER ! Ainsi, en multipliant les TER sur notre ligne, la SNCF se désengagera financièrement de la qualité du service, ce qui sera la porte ouverte à toutes les dérives dont nous connaissons qu'une infime partie actuellement...

Un nouvel axe de négociation devra donc être demandé à la Région, autorité compétante pour les TER : nous devons également obtenir auprès de la Région Haute-Normandie un Engagement Horaire Garanti équivalent à celui des Corails Intercités. Cela lui sera d'autant plus facile que les 16 rames TER 2N NG qui seront bientôt mises en service, achetées 180 millions d'euros, sont neuves et réputées fiables.

Chiche !

Et si on parlait argent ?

Vous le savez, avec la suppression annoncée de l'arrêt de Port-Villez à partir du 14 décembre 2008, les tarifs de la ligne Vernon / Paris risquent fort de changer à moyen terme. En effet, même si la SNCF se veut rassurante sur le maintien du système de forfait "complément" Vernon / Port-Villez tant que l'arrêt sera conservé "administrativement", il n'en demeure pas moins que cela risque d'être une solution à court terme :

  • L'arrêt de Port-Villez existera "administrativement" tant qu'un service de substitution en taxi sera mis en place. Ne soyons pas naïfs : ce service disparaîtra très vite, faute de moyens et surtout faute de voyageurs acceptant de perdre du temps pour attendre leur taxi sur le bord de la N15... C'est ridicule.
  • La SNCF désire supprimer à moyen terme ces systèmes de compléments afin de simplifier leur tarification et surtout pour récupérer "intégralement" l'argent de la Carte Orange. Déjà dans l'Est, à Château-Thierry, le complément a été supprimé. Ce n'est qu'un début, Vernon sera bientôt sur la liste, c'est quasiment certain, ne nous faisons pas d'illusions !

Dans ces conditions, voici un comparatif de ce qui nous attend au niveau des tarifs mensuels, en prenant en compte l'éventuel maintien du complément vers Port-Villez et Bonnières, et les prix des forfaits complets sur Paris et La Défense... Attention si vous êtes cardiaque :

  • Carte intégrale
    • Zones 1 - 2 : 50,60 €
    • Zones 1 - 6 : 112,10 €

  • Forfait Vernon / Port-Villez + Carte intégrale zones 1 - 6 :
    • 1ère année : 86,40 € + 112,10 € = 198,50 €
    • 2ème année : 75,70 € + 112,10 € = 187,80 €
    • 3ème année : 67,20 € + 112,10 € = 179,30 €

  • Forfait Vernon / Bonnières + Carte Intégrale zones 1 - 6 :
    • 1ère année : 126,30 € + 112,10 € = 238,40 €
    • 2ème année : 109,70 € + 112,10 € = 221,80 €
    • 3ème année : 97,30 € + 112,10 € = 209,40 €

  • Forfait Vernon / Paris :
    • 1ère année : 290,30 €
    • 2ème année : 216,90 €
    • 3ème année : 192,40 €

  • Forfait Vernon / La Défense :
    • 1ère année : 297,50 €
    • 2ème année : 222,50 €
    • 3ème année : 197,30 €

  • Forfait Vernon / Paris + Carte Intégrale zones 1 - 2 :
    • 1ère année : 290,30 € + 50,60 € = 340,90 €
    • 2ème année : 216,90 € + 50,60 € = 267,50 €
    • 3ème année : 192,40 € + 50,60 € = 243,00 €

Comme vous pouvez le constater, à moins que vous soyez déjà à l'hôpital St-Louis de Vernon, nous risquons de payer par mois pour la plupart d'entre nous la modique somme de 243,00 € en 3ème année, et pour les petits nouveaux la somme astronomique de 340,90 € !

Vous êtes toujours là ?

Après la problématique urgente des horaires, notre association "Vernon Train de Vie" va se battre pour le maintien du système "Forfait Complément + Carte Intégrale" afin que les usagers de Vernon ne soient pas pris au piège du train de banlieue et qu'ils ne subissent pas une augmentation monstrueuse du tarif pour aller travailler sur Paris ET sa banlieue... Rejoignez-nous, signez la pétition et adhérez !

samedi 4 octobre 2008

Rendez-vous

Notre association "Vernon Train de Vie" a reçu enfin une réponse positive de la part du Président de la Région Haute-Normandie, Alain Le vern, après une longue semaine d'attente et quelques relances efficaces de nos élus. Nous devons en théorie rencontrer Mr Le Vern avant le 10 octobre, c'est à dire juste avant l'adoption définitive du projet des grilles horaires relatives au cadencement. Je rappelle que le projet sera appliqué à partir du 14 décembre...

Cette rencontre sera très importante pour nous et bien sûr pour vous, et nous souhaitons également être accompagné de nos élus locaux pour nous soutenir dans notre démarche d'aménagements de la future grille horaire. Nos propositions concrètes, déjà présentées sur ces colonnes dans un précédent article, ont déjà été transmises par le Maire de Vernon, et elles seraient semble-t'il dans les mains de la SNCF qui devrait les valider techniquement. Nous ne sommes pas dupes, nous seront très vigilants sur les renvois de balle entre les deux partenaires : la Région et la SNCF.

Au cours de cet entretien, même si cela sort très certainement du domaine de compétences de la Région, nous ne manquerons pas également de poser des questions pertinentes relatives aux futurs tarifs Vernon / Paris suite à la prochaine disparition de l'arrêt de Port-Villez et à moyen terme du Forfait "complément"...

Pétition en ligne et sur ligne

Le projet de cadencement des trains sur Vernon sera décidé et finalisé dans ses modalités le vendredi 10 octobre 2008 ! C'est bientôt, c'est demain ! Nous devons plus que jamais nous mobiliser et manifester notre volonté d'aménagements sur ce projet au travers notamment d'une pétition organisée par l'association "Vernon Train de Vie".

Afin de collecter le plus grand nombre de signatures, il est désormais possible de signer la pétition sur Internet et de laisser un commentaire qui sera transmis à la Région et aux autorités ferroviaires (SNCF, RFF). Pour accéder à la pétition, c'est très simple, il suffit de suivre ce lien. Il est également disponible dans la colonne à droite de ce blog, rubrique "Association Vernon Train de Vie".

Bien entendu, notre association ne relache pas la pression, et nous continuons à faire signer cette pétition sur les quais et dans les trains. N'hésitez pas à vous faire connaître si vous souhaitez nous aider !

L'objectif est de récolter au moins 1000 signatures. Ce n'est pas forcément très ambitieux eu égards aux 3000 usagers quotidiens sur l'agglomération de Vernon.